Défi zen #66: Booste tes relations!

Une conférence TEDx m’a récemment bluffée. Elle présentait la plus grande enquête jamais réalisée sur le bonheur: plusieurs centaines de personnes ont été et sont encore régulièrement interrogées et suivies sur plusieurs décennies par des chercheurs qui relèvent de l’université de Harvard. Son objectif? Déterminer les facteurs clés déterminants du bonheur. Et la première cause du bonheur qui a été identifiée par cette enquête, c’est la qualité de nos relations sociales. Plus une personne a des relations sociales de qualité, plus elle est heureuse.

Cette semaine, nous allons donc nous attacher à améliorer la qualité de nos relations sociales

Notre défi cette semaine : Booster nos relations sociales !

MON BILAN APRÈS UNE SEMAINE

Oh là là quelle semaine!!! Je termine avec un dernier bilan riche en émotions 🙂

Ce n’est pas la première fois que je ressens cela… lorsque je dois m’ouvrir d’avantage aux autres, je sens la lutte en moi. Je prends de plus en plus conscience qu’adresser la parole aux autres, et notamment aux inconnus ou connaissances avec lesquelles je ne suis pas spécialement à l’aise, je suis bloquée. Je sors de ma zone de confort, et il y a en moi une vraie résistance. Mais bien souvent je le fais quand même, et suis donc parfaitement intégrée socialement 🙂

Mais je sais, une fois de plus, que c’est pour moi une véritable piste d’évolution et d’épanouissement. Oser être moi-même en présence des autres, et moins me préoccuper de leurs regards et de leurs jugements.

Plus facile à dire qu’à faire.

S’agissant de la création des contacts, cette semaine, je n’ai pas arrêté. Rien de particulier, mais je me suis simplement exercée à toujours dire une petite phrase en plus aux personnes que je croise:

  • un petit mot sur ma fille à la crèche;
  • une petite anecdote à la secrétaire médicale (qui m’a bien montré qu’elle n’avait aucune envie d’échanger en décrochant le téléphone alors que j’étais au beau milieu de ma phrase :-));
  • un petit conseil à des jeunes en train d’essayer les nouvelles installations sportives de ma ville;
  • une petite question au restaurateur…

Et bien franchement, je dois dire que cela m’a plu. Je me suis sentie beaucoup plus disponible pour l’échange, plus attentive aux autres. Je me suis arrêtée pour les regarder, et cela ne m’a pas semblé trop difficile. Parce qu’il ne s’agit pas de se livrer non plus quand on parle du beau temps ou d’un four à pizza…

S’agissant de l’enrichissement des contacts, alors là, je peux dire que l’exercice m’a semblé nettement plus compliqué 🙂 Je m’aperçois que les seules personnes avec qui je m’autorise ce genre d’échanges profonds sont mes sœurs, mon chéri et un ami récent mais avec lequel je suis particulièrement sur la même longueur d’onde.

Je n’entretiens pas suffisamment mes relations amicales, ce qui fait que je suis bien incapable d’aborder ces sujets avec des amies que je vois trop peu souvent…

Ce qui ne m’a pas empêchée de contacter plusieurs vieilles amies ces derniers jours. C’est un réflexe que j’ai du mal à avoir, et pourtant cela me fait toujours plaisir! Mais je dois sortir de ma zone malgré tout 🙂

Ce que je fais surtout très bien avec les autres, c’est écouter. C’est mon point fort. Je me sens bien quand j’écoute les autres, je suis attentive à ce qu’ils disent, et cela me donne l’impression d’être utile et donc « pas dérangeante ». Mais de là à parler vraiment de moi… je me trouve bien trop compliquée pour une soirée entre copines 🙂

Là où je me suis rendue compte de l’importance de ces échanges profonds, c’est aux côtés d’un collègue et ami qui traverse une période difficile. Je sais bien que nous avons abordé des thèmes très personnels et très intimes, et que nos relations en seulement quelques mois, sont du coup bien plus fortes que des connaissances de plus longue date avec lesquelles je n’ai jamais eu de telles conversations.

C’est ainsi que je termine le bilan de mon dernier défi (sous cette forme).

J’ai appris énormément de choses dans ce challenge, et vos témoignages chaleureux me portent chaque jour… Je vous dis un immense merci. Du fond du cœur. 

Enregistrer

Enregistrer

3 Comments

  1. En une journée, moi qui suis très isolée, j’ai fait la démarche d’être benevole dans une association liée au handicap de mon fils le plus jeune et j’ai pris contact avec une personne qui peut m’aider pour lancer mon entreprise. …… trop fière et heureuse. Merci Mylene

  2. je vais commencer ce défi dans 2h parce que je rentre en cours dans 2h ce défi a l’aire juste trop bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *