Défi zen #64 : Dessine ton âme soeur!

Beaucoup de clientes qui font appel à moi savent ce qu’elles ne veulent pas vivre en amour, mais elles peinent à déterminer ce qu’elles veulent vraiment – ou à se l’autoriser – craignant d’être trop exigeantes et de se couper inutilement des opportunités.

Pourtant, l’exigence en amour est saine quand celle-ci est orientée sur les bons aspects de la relation. Il ne s’agit pas de dresser une liste de critères physiques, mais de déterminer : « Comment vous voulez vous sentir dans un couple sain? ».
Ainsi, votre « exigence » vous aidera à la réussite de la Future Rencontre, ou encore à améliorer la relation dans laquelle vous êtes aujourd’hui.
Pourquoi ?
Imaginez-vous faire de l’auto-stop…sans savoir quelle destination vous voulez prendre !

Que va-t-il se passer?

Vous allez sans doute vous embarquer avec un chauffeur très sympathique…ou pas !
Vous risquez de vous perdre…ou encore vous retrouver dans un endroit auquel vous n’aviez absolument pas envie d’être.
Vous risquez aussi de perdre votre temps, et de vous retrouver embarquée dans une aventure que vous ne souhaitiez pas vivre au départ.

Il en est de même pour votre vie amoureuse.

Si vous ne définissez pas ce que vous voulez vivre, vous allez continuer à accepter des relations insatisfaisantes et vouées à l’échec…en vous disant  ; « C’est trop tôt, on va voir où ça nous mène !».
Jusqu’à vous retrouver enlisée dans une relation compliquée et source de souffrance pour vous.

Pour vous aider à retrouver ce que vous voulez vraiment,  je vous propose le défi suivant.

Notre défi cette semaine : Dessiner notre âme soeur!


Ce défi guest est écrit par Kenza Pace. Coach en bien-être amoureux et psychologue de formation, Kenza est spécialisée dans l’accompagnement de femmes intuitives et hypersensibles. Elle les aide à retrouver confiance en soi et en l’amour, et cesser les schémas d’échecs répétitifs.

Kenza Pace est également l’auteur du livre « Les clefs de l’Amour authentique » et de deux autres méthodes de coaching « HappyCure – Guérir ses blessures pour s’ouvrir à l’amour»  et « HappyType – Mieux se connaître pour mieux s’aimer ».

MON BILAN APRÈS UNE SEMAINE

Ouh la! Qu’il va être difficile ce bilan sans entrer dans des détails très très très personnels :-)))
Premier acte dans le train… alors que je file direction Paris rencontrer je l’espère ma future éditrice :-))

J’avoue, au premier coup d’œil, j’ai du mal à voir le lien entre les 2 exercices, pourtant après l’avoir testé, c’est évident: revenir sur mes anciennes histoires me permet de mieux dessiner ce que je voudrais et ce que je ne voudrais pas parce que ça nous a justement conduit à l’échec.

Alors comme je suis en couple depuis presque 10 ans, je ne pars pas de zéro, je vois bien ce qui marche et ce qui marche bien, et si nous sommes encore ensemble aujourd’hui, c’est parce que chéri a mes « indispensables », qu’il n’a pas mes « éliminatoires », et pour les bonus, et bien… ça dépend :-))

Exercice 1: retour sur mes histoires passées

Mes histoires amoureuses, je dirais qu’il y en a eu 3 qui ont un peu duré, avant chéri. Les bons moments, je m’aperçois que ça a surtout été les débuts… le premier pas, les premiers regards, le jour où j’ai osé, les premiers câlins… bref, le côté passion quoi! J’ai aussi de bons souvenirs de vacances ensemble, j’aimais ce côté sécurité, ne pas être seule. Cette peur d’être seule m’a d’ailleurs souvent poussée à faire de très mauvais choix :-)) J’aimais aussi le fait d’être chouchoutée comme une princesse par mon ex n°3.

Les mauvais moments sont ils me semblent un peu plus nombreux: tromperies, jalousies, possessivité, mensonges, ennui, attente… ok j’arrête ça ne me fait pas plaisir de repenser à ça. Je ne suis pas fan de ces exercices de retour sur le passé, je vois bien que ça a un intérêt, mais pas trop longtemps pour moi quand même :-))

Voici comment ces histoires se sont achevées:
L’histoire 1 s’est achevée quand j’ai eu l’occasion de ne plus être seule 🙂
L’histoire 2 s’est achevée quand a commencé l’histoire 3.
L’histoire 3 s’est achevée parce qu’on me l’a imposé :-))

Quant à la communication entre nous, chéri n°2 ne parlait pas et ça m’était absolument insupportable, ce qui me permet de mettre le doigt sur une de mes valeurs indispensables 🙂

Exercice n°2: mon tableau de valeurs

Indispensable Fidèle Je n’ai pas peur qu’il aille voir ailleurs
intéressant on a des sujets de conversation et on évolue ensemble
amoureux je suis rassurée par ses sentiments à mon égard, je ne me pose pas de questions, je suis en sécurité
écoute et échange il s’intéresse à ce que je fais, il m’écoute, il aime aussi communiquer, il n’est pas silencieux ou sauvage
attentionné il fait tout pour que je sois bien
gentil il aime aider les gens
rassurant il me protège, avec lui je suis en sécurité
Bonus beau à mon goût
drôle il me fait rire, il ne prend pas les choses du quotidien trop au sérieux
surprenant il prend des initiatives, organise des choses, fait des surprises
serviable il m’aide dans les tâches du quotidien
intérêts communs on a des envies communes, des activités ensembles, des passions partagées
patient avec les enfants il ne s’énerve jamais, m’aide même à rester calme dans les moments où la tension monte…
Éliminatoire Infidèle, bête, instable, raciste, menteur, violent, méprisant, radin.

Voilà pour ce défi très très personnel!!!

Je tiens encore à dire un immense merci à Kenza pour le défi proposé cette semaine,

Et vous? Comment voyez-vous la relation amoureuse idéale?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

1 Comment

  1. Justement je repense à l’amour en ce moment. A ce que cela veut dire pour moi. A ce que je veux en amour.
    Le défi tombe à pic!
    Merci Mylène, Merci Kenza

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *