Le ronflement, un tue-l’amour : 4 solutions bien-être pour s’en débarrasser

Le ronflement est un phénomène plus courant que l’on ne le croit. Selon une étude de l’université Semmelweis de Budapest, jusqu’à 60 % des hommes sont atteints de ronflements réguliers. Les femmes, quant à elles, ne sont que 41% à être concernées par ce désagrément. Le ronflement est un phénomène courant, donc ! Pourtant, beaucoup de gens ont du mal à admettre qu’ils ronflent, fidèles à la devise : « Je n’ai jamais entendu parler de ronflement ! »

Même si chaque soir, plusieurs hectares de forêt sont défrichés dans les chambres à coucher (attention, ronflement très bruyant !). Alors, quelles solutions bien-être et anti-ronflement existent ? Comment retrouver la paix en retrouvant un bon sommeil ?

Le ronflement, un tue-l’amour : 4 Solutions bien-être pour s’en débarrasser

Déterminer les causes du ronflement

 Ce phénomène ne doit pas être pris à la légère. Bien que normal, le ronflement primaire n’a, par définition, aucune valeur directe liée à une quelconque maladie. Cependant, ce bruit nocturne peut aussi avoir des conséquences physiques et nuire au bien-être. Dans le pire des cas, le ronflement inoffensif peut aussi se transformer en syndrome d’apnée obstructive du sommeil, qui doit être traité.

De manière générale, les causes du ronflement sont les mêmes pour les femmes que pour les hommes. Durant le sommeil, le relâchement des tissus dans les voies aériennes supérieures entraîne un rétrécissement des voies respiratoires et des turbulences dans le flux respiratoire. Ces turbulences peuvent faire vibrer les muscles flasques de la gorge, provoquant le ronflement typique. De même que l’obésité, la consommation excessive d’alcool ou le tabagisme, certains facteurs personnels tels qu’un simple rhume, peuvent favoriser le développement du ronflement.

Pour le couple, ces situations peuvent parfois s’avérer être un véritable tue-l’amour, qu’il est essentiel de traiter. Puisqu’ils parasitent votre sommeil, vous êtes alors plus sujette à la fatigue en journée, au stress, et gérez moins bien vos émotions.

Le niveau d’œstrogènes joue un rôle particulier dans le développement du ronflement chez la femme. Cette hormone sexuelle, produite dans les ovaires, est responsable de la maturation des ovules. Elle affecte également les niveaux de sérotonine. Cette substance messagère est impliquée dans la régulation du sommeil et aide à maintenir le tonus musculaire.

Ceci explique pourquoi la fréquence des ronfleurs après la ménopause augmente fortement : les tissus respiratoires sont plus flasques et les ronflements deviennent plus fréquents. La prise de la pilule contraceptive perturbe également l’équilibre hormonal pendant une courte période, de sorte que le ronflement peut survenir de manière temporaire durant les premiers temps.

4 solutions anti-ronflement pour améliorer votre bien-être

Il n’y a pas forcément besoin d’un produit très cher pour maîtriser ses ronflements. Il existe des remèdes de grand-mère qui peuvent aider à lutter efficacement contre eux. Voici nos trucs et astuces !

Les huiles anti-ronflement, sprays anti-ronflement, bains de nez

 La douche nasale est une solution saline permettant de nettoyer le nez en douceur, ce qui est particulièrement efficace pour traiter des muqueuses gonflées ou sèches, souvent à l’origine des ronflements.

D’autre part, les huiles anti-ronflements sont par essence fabriquées à partir d’ingrédients naturels, principalement des plantes. Il s’agit généralement d’un mélange d’huiles essentielles. Cette huile peut s’utiliser de différentes manières, sous forme de spray ou en bain de bouche. Elle s’applique soit directement sur le palais, soit en pulvérisation dans la gorge, ou en gargarisme, diluée avec de l’eau.

Le principe est d’humidifier le palais avec une sorte de salive artificielle : les huiles essentielles que le produit contient permettent d’accroître la tension dans les tissus. Si, par exemple, le palais mou est en tension, il ne peut plus vibrer sous l’effet d’un flux d’air entrant. Ainsi, il est possible de prévenir les ronflements en « huilant », pour ainsi dire, la « scie », avec de l’huile anti-ronflement.

Les huiles ne sont généralement pas utilisées en traitement de première ligne, mais viennent plutôt en complément des autres solutions, tels que les embouts buccaux et dilatateurs nasaux. Les huiles essentielles peuvent notamment avoir un impact positif et aider à réduire les ronflements dans les cas de difficultés à respirer par le nez (un facteur déclenchant souvent les ronflements du nez).

À faire soi-même : fabriquez votre huile anti-ronflement
Mélangez un verre d’huile d’olive avec 50 grammes de Rue des jardins (ou ruta graveolens) dans un récipient hermétique. Laissez macérer ce mélange dans un endroit à l’abri de la lumière, pendant deux semaines. Appliquez ensuite dans le nez et la gorge avant de vous coucher.  
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Des huiles essentielles pour un nez libéré : les inhalateurs

Les ronflements sont souvent causés par un nez bouché. Un remède de grand-mère bien connu contre les nez bouchés est l’inhalateur. Il existe des inhalateurs spéciaux, très doux à l’utilisation, qu’on trouve en pharmacie. Ils pulvérisent de l’eau, de sorte que la vapeur d’eau atteint non seulement le nez et les voies respiratoires supérieures, mais aussi les voies respiratoires profondes et les bronches.

C’est particulièrement utile en cas de toux sévère. Si vous ne souhaitez pas acheter d’inhalateur, il existe aussi des remèdes familiaux.

À faire soi-même : un inhalateur maison
Versez de l’eau chaude (50 à 60°C) dans une casserole. Ajoutez des huiles essentielles. Parmi celles qui conviennent, citons l’eucalyptus, le pin, l’épinette ou l’huile d’arbre à thé. Ensuite, penchez-vous au-dessus de la casserole et placez une serviette au-dessus de votre tête. Inspirez les vapeurs d’eau par le nez, pendant 10 à 20 minutes.

Si vous ne tolérez pas l’inhalation, vous pouvez utiliser la méthode suivante : remplissez d’eau un petit bol et ajoutez 20 gouttes d’huile d’eucalyptus pure. Placez le bol près de votre lit et profitez du calme et de la tranquillité pendant la nuit. Vous pouvez également placer près de vous, par exemple sur votre table de chevet, un oignon coupé en deux, légèrement parsemé de sel.

Le thé, remède encore méconnu contre les ronflements

 Le fait de boire du thé, notamment avant de vous endormirpeut soulager les ronflements. Les tisanes d’ortie, tilleul, sauge et arnica sont particulièrement intéressantes. La tisane d’ortie est indiquée lorsque les ronflements sont provoqués par une allergie au pollen, c’est à dire lorsque les muqueuses sont enflées et que vous n’arrivez pas à respirer librement par le nez. La sauge, elle, est utile en cas de problèmes respiratoires d’ordre général.

La thérapie positionnelle : changez de position pour dormir

 Grand-maman le savait déjà : les ronflements sont étroitement liés à la position dans laquelle vous dormez. D’une part, cela dépend de l’orientation (sur le dos, le côté ou le ventre), et d’autre part, de l’inclinaison du corps (que vous dormiez parfaitement à plat ou bien le haut du corps légèrement surélevé). Vous risquez davantage de ronfler si vous dormez sur le dos que sur le côté ou le ventre. Toutefois, vous pouvez réduire le risque de ronflements en dormant avec le haut du corps légèrement redressé.

Pour cela, il suffit que le haut du corps (au-dessus du bassin) soit surélevé de quelques centimètres. En effet, lorsque vous êtes un peu redressé, la pression sur les tissus des voies respiratoires diminue. Lorsque vous êtes complètement à plat, les muqueuses du nez et du pharynx enflent et peuvent entraver la respiration. Vous pouvez vous servir d’oreillers empilés sous le dos, ou encore utiliser un traversin. Sur les lits de très haute qualité, vous pouvez régler la position du matelas directement.


Les ronflements peuvent nous causer la vie dure et avoir un gros impact sur notre bien-être. Avant d’entamer toute démarche, vous pouvez faire un test anti-ronflement afin de déterminer quel est votre type de ronflement et quelles sont les solutions les plus adaptées.

Et bien-sûr, quel que soit le problème, n’oubliez jamais que la clef d’un couple heureux reste la communication une fois réveillé évidemment !

Le ronflement, un tue-l’amour : 4 solutions bien-être pour s’en débarrasser
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.