Intelligence émotionnelle : l’identifier et en prendre soin

Qu’est-ce que l’intelligence émotionnelle et comment la développer pour atteindre vos objectifs ?

Aujourd’hui, l’intelligence humaine ne fait pas tout et est souvent supplantée par l’intelligence émotionnelle. Effectivement dans notre monde en perpétuelle transformation, et qui implique de se remettre en cause régulièrement, on voit bien que le relationnel, l’émotion, et donc l’humain en général peuvent vraiment faire la différence dans certaines situations.

Alors, qu’est ce qui se cache derrière le terme Intelligence émotionnelle ? Peut-on la développer ? Zoom sur une approche de management qui peut vous apporter beaucoup, tant au niveau personnel que professionnel.

Intelligence émotionnelle : définition

Le concept d’Intelligence émotionnelle peut paraître étonnant car il associe deux notions qui sont généralement situées à l’extrême opposé. Le terme intelligence fait référence à la capacité de raisonnement et d’analyse tandis le mot émotion désigne les réactions primaires et souvent difficilement contrôlables qui surviennent dans le cadre d’un événement précis ou dans certaines situations.

Le terme « intelligence émotionnelle » a été abordé pour la première fois par le psychologue Peter Salovey en 1990. Il est ensuite devenu populaire grâce au travail du psychologue Daniel Goleman en 1995. Peter Salovey et John Mayer (1990) ont défini l’intelligence émotionnelle comme étant constituée de trois types de capacités :

  • la perception et l’appréciation des émotions chez soi mais aussi chez les autres (ce qui inclue aussi l’empathie) ainsi que leur expression;
  • la régulation des émotions (chez soi mais aussi chez les autres);

On l’a compris, le Quotient Intellectuel (QI) ne suffit plus pour évoluer dans un monde toujours mouvant. Deux personnes ayant un QI similaire n’arriveront pas au même résultat en vivant une même situation. Pourquoi ? Ce n’est pas seulement une question de personnalité, c’est une question de capacité à gérer ses émotions, mais aussi celles des autres et à les transcender.

Au niveau personnel comme professionnel, l’intelligence émotionnelle fait effectivement la différence car elle permet de faire face aux différentes situations auxquelles la vie nous confronte (conflits relationnels, perte d’un proche, perte d’emploi….) et de mieux passer ces étapes pas toujours simples.

Alors pour commencer, comment savoir quel est votre Quotient Emotionnel (QE) ?

Calculer son quotient émotionnel

L’intelligence émotionnelle, souvent mesurée avec le quotient d’intelligence émotionnelle, décrit la capacité à percevoir et à gérer ses émotions, celles des autres et celles de tout un groupe de personnes. C’est important de gérer ses émotions mais aussi de tenir compte de celle des autres pour appréhender au mieux la situation et prendre la bonne décision et avoir la bonne action à entreprendre… au bon moment.

Voici un test pour évaluer votre quotient émotionnel. Est-il élevé, moyen ou bas ? Sachez d’où vous partez pour travailler et développer votre intelligence émotionnelle afin de mieux gérer les situations qui génèrent de l’émotion chez vous comme chez les autres.

Intelligence émotionnelle : le test

 Quand on commence à creuser le sujet, on s’aperçoit qu’il existe pas mal de tests sur Internet plus ou moins sérieux pour mesurer son intelligence émotionnelle. Je vous conseille ce site pour tester votre intelligence émotionnelle en une quarantaine de questions. Vous allez ainsi pouvoir savoir quelle émotion vous submerge

le plus facilement (peur, colère, tristesse …) et quel est le besoin fondamental auquel elle répond (sécurité, identité, quête de sens). Une fois que vous aurez fait ce test, essayez de deviner le besoin fondamental qui correspond aux gens que vous côtoyez, en particulier vos nouveaux interlocuteurs. Cela vous fera gagner un temps précieux pour savoir comment les aborder et les motiver.

Intelligence émotionnelle : travaillez-la !

Développer son intelligence émotionnelle revient à travailler sur ces cinq composantes :

Développer la conscience de soi

 Il s’agit de votre capacité à prendre conscience de vos intuitions, de vos préférences et aussi de vos ressources. Car, si vous n’écoutez pas ce que vous ressentez, vous subissez ce que vos sentiments vous dictent. En tenant compte de vos ressentis, vous apprenez à reconnaître vos forces et limites, ce qui permet de développer la confiance en soi.

Savoir se maîtriser

Ici, on aborde votre capacité à gérer vos émotions et vos envies et aussi votre propension à savoir les adapter en fonction des situations. Il est important de pouvoir analyser les choses et prendre du recul pour avoir une vue globale pour décider que faire, plutôt que de foncer tête baissée. Ce qui veut dire notamment savoir maîtriser ses pulsions pour atteindre plus tard un sentiment de satisfaction plus important : c’est que ce l’on appelle parfois un sentiment d’accomplissement. Cela veut donc dire être fiable, faire son travail de manière responsable. Apprenez à bien respirer. Sachez aussi méditer, en commençant de manière ludique. Adaptez-vous aux changements et intégrer des nouveautés ou des approches différentes pour vous renouveler.

Rechercher la motivation

Cela rassemble plusieurs compétences émotionnelles qui permettent d’atteindre vos objectifs : cela inclue l’implication, l’effort tant au niveau personnel ou professionnel, l’engagement face aux objectifs d’un groupe… C’est aussi la capacité à faire preuve d’initiative, et donc à être prête à saisir les occasions qui se présentent, à être optimiste par exemple.
Il est donc important au préalable de bien définir vos objectifs, et donc de bien connaître quelles sont vos valeurs, pour être sûre de vous fixer des objectifs qui vous ressemblent et vous motivent.

Qu’est-ce que l’intelligence émotionnelle et comment la développer pour atteindre vos objectifs ?
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Développer son empathie

 Ici, il s’agit de la capacité à comprendre autrui. Se mettre dans les chaussures de l’autre comme disent nos amis anglais pour essayer de comprendre pourquoi il/elle agit ainsi n’est pas toujours chose aisée. Il faut capter les sentiments et les points de vue des autres et éprouver un véritable intérêt pour ce qui peut les préoccuper.

Certains ont vraiment le sens d’autrui. Dans le milieu professionnel, cela correspond au sens du service, à savoir, la capacité à anticiper les souhaits de la clientèle, à identifier et satisfaire les besoins des clients. Cela peut aussi avoir un sens plus stratégique : l’empathie devient alors le sens politique et donc la capacité à déchiffrer les enjeux des groupes et des relations de pouvoir. Là, l’important est d’être la personne qui sert de catalyse pour faire évoluer les gens et les choses.

Maîtriser des relations humaines

 On peut dire que c’est comme un art : dans les relations humaines, apprendre à bien s’entourer, à s’exprimer de façon claire et persuasive pour emmener les gens avec soi est crucial.
Il s’agit aussi de la capacité à gérer le changement, à savoir négocier et trouver des solutions en cas de conflits.

Pour cela, il est important de bien gérer les relations, de bien s’entendre avec les gens, mais aussi de savoir travailler avec les autres en ayant des objectifs communs. Certaines personnes sont naturellement douées pour cela mais la maturité ou l’expérience plus le travail peuvent aussi permettre de développer ces capacités. Apprenez à mobiliser un groupe, à motiver ceux qui souhaitent être challengé ou à rassurer ceux qui en ont besoin pour que chacun donne le meilleur de lui-même pour atteindre l’objectif commun.

Pas besoin d’être un meneur d’équipe, il faut juste se faire apprécier voire respecter, en donnant l’exemple et en donnant de sa personne sur le terrain.

Intelligente émotionnelle : prendre soin de moi !

Pour développer votre intelligence émotionnelle, voici deux conseils bonus fort utiles :

Bien se connaître

 Pour accroître votre intelligence émotionnelle, apprenez d’abord et surtout à bien vous connaître ! Comprenez les racines de vos émotions, vos valeurs comme vos moteurs ! Ce qui est crucial, c’est de comprendre que si vous n’êtes pas parfaite, il est ô combien important d’être vous-même pour vous sentir (re)vivre en étant plus libre.

Ouvrir son cœur

 Eh oui, plus vous vous ouvrez aux autres, et plus vous mettez de côté votre réserve, et plus vous pourrez tisser des relations vraies et durables.


L’intelligence émotionnelle est un mode de fonctionnement à acquérir qui va devenir un art d’être. Comme tous les arts, il est précieux, non seulement pour la qualité de la vie personnelle, professionnelle et pour toute relation sociale.
L’intelligence émotionnelle vous permet de mieux sentir et de mieux gérer vos émotions, mais également de mieux les exprimer et de mieux les transmettre aux autres.

Alors qu’attendez-vous pour faire monter votre QE avec nos conseils ?

Donnez votre avis sur cet article

2 Comments

  1. Hello Mylène,
    Merci pour ce “cours” sur l’intelligence émotionnelle, j’en ai beaucoup entendu parler sans jamais prendre le temps de comprendre et c’est maintenant chose faite !

    J’ai bien apprécié la petite mise en perspective historique/scientifique qui est essentielle pour continuer à creuser le sujet 🙂

    Merci 🙂

  2. Bonjour
    Et Merci pour cet article si clair et si complet. Il apporte plein d’éléments que je ne connaissais pas et permet de faire réfléchir !
    Super aussi les liens vers d’autres articles qui permettent de traiter d’autres sujets tout aussi intéressants tels que la méditation et les astuces pour gérer les moments de tristesse 🙂
    @u plaisir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.