Fibromyalgie : 7 solutions pour gérer la douleur

Faites-vous partie des 6% de la population atteinte de fibromyalgie ? Voici 7 solutions efficaces pour réagir aux symptômes et mieux gérer la douleur.

Vous pensez souffrir de fibromyalgie ? Ce syndrome si difficile à diagnostiquer fait souffrir entre 2 et 6% de la population. S’il n’existe pas de traitement pour soigner la fibromyalgie, il existe malgré tout des solutions pour mieux vivre avec.

Dans cet article, vous apprendrez :

  • Ce qu’est la fibromyalgie et quelles sont ses causes ;
  • Comment savoir si vous en souffrez et quels sont les 7 principaux symptômes ;
  • Quels sont les traitements possibles ;
  • 4 pistes pour travailler si vous souffrez de fibromyalgie ;
  • Et enfin 7 clés pour vous aider à gérer les douleurs au quotidien

La première des sept solutions est la plus importante de toutes… et sans doute la plus difficile également. Mais une fois réalisée, c’est votre vie entière qui en sera transformée !

Qu’est-ce que la fibromyalgie ? Définition

La fibromyalgie est un syndrome qui se caractérise par des douleurs diffuses dans tout le corps, associées à une grande fatigue. Encore de nos jours, elle reste un mystère : ses causes exactes sont toujours incertaines. Selon les scientifiques, les douleurs de la fibromyalgie seraient dues à des facteurs :

  • Physiologiques : perturbations hormonales, anomalies du système nerveux…
  • Génétiques ;
  • Et peut-être également à des évènements extérieurs, comme un traumatisme.
Faites-vous partie des 6% de la population atteinte de fibromyalgie ? Voici 7 solutions efficaces pour réagir aux symptômes et mieux gérer la douleur.
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Comment savoir si vous avez le syndrome de la fibromyalgie ?

Généralement, les personnes atteintes de ce syndrome doivent attendre 5 ans avant que le diagnostic ne soit posé ! La raison de ce délai : les symptômes de la fibromyalgie sont très semblables à ceux d’autres maladies. Comme les rhumatismes articulaires, les troubles du côlon ou encore le syndrome de fatigue chronique.

Le diagnostic de la fibromyalgie repose sur deux critères principaux :

  • Présence de douleurs diffuses pendant plus de 3 mois, présentes des deux côtés du corps (gauche/droite et haut/bas) ;
  • La sensation de douleur doit être présente sur au moins 11 des 18 points caractéristiques de la fibromyalgie. Notamment : la nuque, le bas du dos et le genou.

 Fibromyalgie : qui sont les personnes à risque ?

Faites-vous partie des personnes statistiquement à risque de développer le syndrome de la fibromyalgie ? À savoir :

  • Les femmes ;
  • Ou les personnes souffrant de troubles du sommeil ;
  • Celles qui ont vécu un traumatisme ;
  • Ou ont contracté une infection importante ;
  • Et les personnes atteintes d’une maladie rhumatismale.

 Les facteurs aggravants de la fibromyalgie

À côté des personnes à risque, il existe également certains facteurs de risque :

  • Manque ou excès d’activité physique ;
  • Surpoids, car cela aggrave les douleurs aux articulations et aux muscles ;
  • Tendances dépressives ;
  • Et un grand épisode de stress survenant entre 30 et 50 ans.
Faites-vous partie des 6% de la population atteinte de fibromyalgie ? Voici 7 solutions efficaces pour réagir aux symptômes et mieux gérer la douleur.
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Quels sont les symptômes de la fibromyalgie ?

Il existe une centaine de symptômes de la fibromyalgie. Plutôt que de tous les lister, voici un aperçu des 7 signes les plus révélateurs.

  • Douleurs musculaires diffuses. Les régions les plus touchées sont généralement le cou et les épaules, puis le dos et le thorax.
  • Diminution du seuil de perception de la douleur. Un simple effleurement peut causer des douleurs.
  • Hypersensibilité générale. Les 5 sens ont un seuil de perception beaucoup plus bas, causant une irritabilité potentielle beaucoup plus importante.
  • Douleur constante aggravée par : le froid, l’humidité, l’effort, le manque de sommeil et les émotions.
  • Fatigue importante et persistante, troubles du sommeil.
  • Migraines.
  • Possible dépression et/ou forte anxiété.

Quels traitements pour soulager la fibromyalgie ?

Après que le diagnostic de fibromyalgie ait été posé par un(e) médecin, ce dernier pourra vous prescrire des médicaments. Mais ils ne soignent pas la fibromyalgie : ils ne peuvent qu’aider à mieux gérer la douleur et les symptômes de la fibromyalgie.

 Quels traitements non médicamenteux pour la fibromyalgie ?

Il est important d’ajouter aux médicaments des approches complémentaires pour aider à se relaxer, gérer la douleur et donner du sens à ce que vit la personne souffrant de fibromyalgie. Les approches recommandées sont :

  • La balnéothérapie ;
  • Les exercices musculaires ;
  • La psychothérapie ;
  • Les massages légers…

Comment travailler quand vous souffrez de fibromyalgie ?

Beaucoup de personnes ayant le syndrome de fibromyalgie éprouvent des difficultés à travailler à temps plein… et cela se comprend ! Concrètement, comment agir pour améliorer au maximum le contexte de travail pour soulager les symptômes de votre fibromyalgie ? Voici 4 pistes.

  • Adaptez votre environnement de travail en faisant attention à son ergonomie : privilégier votre confort, éviter les tâches physiques pénibles ou de rester debout trop longtemps.
  • Aménagez-vous des pauses. Cela permet de ne pas rester trop longtemps dans la même position et de faire le vide, pour favoriser une meilleure concentration tout au long de la journée.
  • Pensez à votre hypersensibilité émotionnelle pour créer un espace le plus doux possible pour tous vos sens : lumières, bruits, être éloigné(e) de sources d’odeurs…
  • Prévoyez une échappatoire. Cela peut être un espace physique calme pour quand vous avez besoin de vous isoler, ou un espace mental. Par exemple une visualisation positive et zen pour vous permettre de déconnecter d’une situation stressante et/ou douloureuse.
Faites-vous partie des 6% de la population atteinte de fibromyalgie ? Voici 7 solutions efficaces pour réagir aux symptômes et mieux gérer la douleur.
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

7 solutions pour savoir comment réagir face à la fibromyalgie et soulager les douleurs

Vous vous demandez comment réagir face à ce syndrome très particulier ? Voici quelques pistes pour vous aider à gérer la fibromyalgie et les douleurs qui l’accompagnent.

 #1 – Accueillir et accepter la douleur de la fibromyalgie

Ce conseil pour gérer la douleur de la fibromyalgie peut vous sembler étrange. La douleur, vous avez envie de vous en couper, de la voir disparaître. Pourtant, il est fort probable que ces idées ajoutent à votre état une certaine tension physique. Vous êtes alors crispé(e), tant mentalement que physiquement.

Accueillir la douleur, c’est remarquer sa présence en vous. Vous pouvez alors faire la différence entre vous et votre douleur. Elle fait partie de vous, mais ne vous définit pas. Ce travail d’accueil permet de :

  • Diminuer la tension et les crispations ;
  • Réaliser que vous n’êtes pas votre douleur ;
  • Ouvrir votre conscience à d’autres zones de votre corps non douloureuses ;
  • Et même vous libérer de la douleur.

Accueillir et accepter la douleur n’est pas se résigner !

Tant la thérapie ACT (thérapie d’acceptation et d’engagement) que la méditation de pleine conscience parviennent à la même conclusion : accepter la douleur est une façon efficace de s’en libérer. Mais une nuance s’impose : accepter la douleur ne veut pas dire s’y résigner. Accueillir et accepter la douleur, cela signifie :

  • Apprendre à vivre avec, s’adapter à la situation ;
  • Mais en aucun cas s’avouer vaincu(e).

En pratique

Pour accepter la douleur et l’accueillir, plusieurs techniques peuvent vous aider. Il vous faudra vous entraîner pour développer cette capacité comme si c’était un muscle que vous souhaitiez renforcer.

Par exemple, vous pouvez pratiquer la « respiration au cœur de la douleur ». Visualisez votre douleur, là où elle se trouve dans votre corps. Et essayez de respirer par cette partie précise du corps.

Vous pouvez également apprendre à prendre distance de vos pensées et émotions négatives qui surgissent en même temps que la douleur.

Faites-vous partie des 6% de la population atteinte de fibromyalgie ? Voici 7 solutions efficaces pour réagir aux symptômes et mieux gérer la douleur.
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

 #2 – Écouter les messages de votre corps et faire le lien entre vos différentes dimensions

Vous êtes un être unique et complexe, composé de différentes dimensions. Vous possédez trois corps : physique, mental et émotionnel.

Et ces différentes dimensions de votre être sont intimement liées et communiquent entre elles. Ainsi, lorsque votre corps physique vous envoie un message de douleur, quel impact est-ce que cela a sur le reste de votre être ? Sur vos pensées ? Vos émotions ? Votre énergie ? L’introspection peut vous aider à répondre à ces questions.

Écouter son (ou ses) corps, c’est être attentif aux signaux qu’ils vous envoient. Les messages de vos différents corps peuvent être :

  • Pour le corps physique : fatigue, douleur, maladie, trouble alimentaire…
  • Corps mental : malaise intérieur, manque de confiance en soi…
  • Et pour le corps émotionnel : peur, culpabilité, doute…

En pratique

Pour être à l’écoute de vos trois corps, c’est important également d’avoir une bonne connaissance de soi et des besoins de chacun de ces corps. Par exemple, pour le corps :

  • Physique : besoin de bien respirer, de se poser, de boire et manger, de faire de l’exercice ;
  • Mental et spirituel : oser être soi, se sentir en alignement, lâcher prise, vivre dans le présent ;
  • Émotionnel : se permettre d’avoir des désirs, vivre une palette d’émotions variées, se nourrir d’énergie positive.

Et l’ingrédient qui permet de faire le lien entre ces 3 dimensions de votre être : l’amour. S’aimer soi-même et avoir de l’amour pour les autres et le monde est le meilleur ingrédient pour se sentir en harmonie avec soi-même et le monde.

 #3 – Apprendre à gérer ses émotions, une clé pour réagir aux symptômes de la fibromyalgie

Vu que le stress est un facteur aggravant qui accentue les symptômes de la fibromyalgie, il est important de :

  • Limiter le stress extérieur ;
  • Et apprendre à mieux gérer votre stress.

Vous n’avez pas toujours le pouvoir de vivre sans stress ni de changer le monde extérieur. Mais, bonne nouvelle : vous pouvez choisir de changer votre façon de réagir aux évènements stressants.

En pratique

Comment gérer ses émotions et gérer son stress ? Voici 3 exercices anti-stress que vous pouvez tester facilement chez vous.

  • Appliquer la respiration abdominale. Portez votre attention sur votre respiration. Respirez avec le ventre, en le gonflant à l’inspiration et le dégonflant à l’expiration. Prenez conscience de votre souffle et écoutez le son qu’il produit.
  • Accueillir ses émotions et chercher à les comprendre. Vos émotions sont des signaux : à vous de les décoder. Quels besoins inassouvis viennent-elles mettre en lumière ?
  • Pratiquer la cohérence cardiaque. Une approche qui permet, en contrôlant votre respiration, de diminuer votre stress, réguler votre tension artérielle et améliorer votre sommeil.

 #4 – Être actif

Vivre avec des douleurs chroniques peut avoir un impact négatif sur sa confiance en soi et son estime de soi. C’est pour cela qu’il est important de rester actif au quotidien, en réalisant des activités qui sont importantes pour vous.

C’est à vous de trouver le bon équilibre entre :

  • Être trop actif, dans une démarche de défi de la douleur ;
  • Et limiter tellement vos activités par crainte de la douleur que vous avez l’impression d’être prisonnier de la fibromyalgie.

Pour vous mettre en mouvement en douceur, vous pouvez commencer avec des séances de yoga orientées étirement et connexion à son corps. Ou avec des tâches quotidiennes que vous prenez plaisir à accomplir, comme la cuisine.

 #5 – Méditer pour mieux dormir

La méditation est un outil merveilleux qui peut avoir un très bel impact sur le sommeil à plusieurs niveaux :

Apprendre à méditer, c’est possible : tout le monde peut y arriver. Ce qu’il faut, c’est y aller pas à pas et trouver l’approche qui vous correspond.

Vous pouvez par exemple essayer la méditation guidée.

 #6 – Mieux manger pour gérer les douleurs de la fibromyalgie et perdre du poids

Des études démontrent qu’il est préférable d’adopter une alimentation végétarienne et végétalienne pour réduire les douleurs musculaires. Ces régimes alimentaires ont également un effet positif sur l’indice de masse corporelle et aident les personnes qui souffrent de fibromyalgie à perdre du poids.

Vous pouvez également favoriser les aliments anti-inflammatoires, basés sur des produits non raffinés, en donnant la part belle aux légumes, fruits et oléagineux.

 #7 – Se faire aider face à la fibromyalgie

La douleur a tendance à isoler. Mais n’oubliez pas que :

  • Vous n’êtes pas seul(e) à souffrir de fibromyalgie ;
  • Et que plusieurs professionnel(le)s sont là pour vous aider.

Pour vous sentir entouré(e), vous pouvez chercher des réseaux de personnes souffrant elles aussi de fibromyalgie. C’est important de se sentir compris(e) par d’autres qui traversent les mêmes difficultés que vous. Et c’est l’occasion aussi d’échanger des conseils pour savoir comment mieux gérer les douleurs de la fibromyalgie.

Vous pouvez également faire appel à des professionnel(le)s de la santé et du bien-être physique : médecins, masseur(euses)… Mais aussi à des professionnel(le)s de la santé mentale : psychologues, thérapeutes et coach de vie.


Invisible et pourtant si invalidante, la fibromyalgie a un vrai impact sur la vie des personnes qui en souffrent. Si vous connaissez quelqu’un qui pourrait être concerné, n’hésitez pas à lui partager cet article, ainsi qu’à ses proches, pour les aider à mieux comprendre ce syndrome.

Quelle est la solution pour mieux gérer les douleurs de la fibromyalgie qui vous parle le plus ? Qu’allez-vous mettre en place au quotidien pour vous aider à vivre mieux ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.