Dire non : l’art de s’affirmer en 5 leçons

Vous voulez apprendre à dire non ? Apprenez enfin à vous affirmer grâce à ces 5 leçons sans plus attendre !

Avez-vous du mal à dire non ? Pourquoi cela vous paraît-il difficile ? La plupart du temps, il est probable que vous ne vouliez pas décevoir ou déplaire aux autres. Parfois, vous ressentez même une forme d’oppression et de restriction de votre liberté. 

C’est un fait, cette attitude peut vous mener à un conflit avec vous-même. En effet, vous essayerez de sortir des situations dans lesquelles vous vous êtes enfermé(e) en acceptant des faits qui vont à l’encontre de vos valeurs.

Ne pas savoir dire non, c’est en quelque sorte vous interdire de trouver votre alignement spirituel. Pour vous aider à mieux vous affirmer, vous apprendrez dans cet article :

  • Pourquoi il peut être si difficile de dire non
  • L’importance de réussir à dire quand vous ne voulez pas quelque chose
  • Les différentes façons de dire non aux autres et à soi

Dire non, un défi psychologique

Pourquoi est-ce que dire non peut parfois sembler si difficile ? Le fait est qu’il existe de nombreuses réponses à cette question. 

# Dire non aux autres : les fausses croyances 

Tout d’abord, le « non » a longtemps été perçu dans un sens négatif. Cela est souvent considéré comme un manque de considération envers autrui, l’absence d’un désir d’aider ou de soutenir la personne qui s’adresse à vous. En bref, il révèle une forme d’égoïsme.

Il arrive aussi que vous préfériez dire oui pour ne pas avoir à subir les retombées d’un refus. Dans ce cas, vous vous restreignez à émettre votre avis et à agir dans la pleine conscience. Vous laissez de côté vos propres besoins pour prioriser ceux des autres.

Au travail, vous évitez de dire non pour ne pas contrarier votre hiérarchie par exemple. Cela vous semble plus sécurisant pour votre poste de tout accepter.

Il faut savoir que cette signification du « non » n’est rien d’autre qu’une croyance limitante. Voilà pourquoi il peut être difficile, pour vous, de le dire, car la pression du groupe fait tout son effet.

Vous voulez apprendre à dire non ? Apprenez enfin à vous affirmer grâce à ces 5 leçons sans plus attendre !
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

 # Se dire non à soi

S’abstenir de dire non peut aussi s’appliquer à soi-même. Cela relève généralement d’un manque de motivation, mais surtout de réflexion. Ainsi, vous passez outre les limites que vous vous êtes posées.

# Peur ou méconnaissance ? 

Il faut également comprendre qu’il y a une grosse différence entre la peur de dire non et le fait de ne pas savoir le dire. Dans la première situation, on parle surtout de blocage. Dans la seconde, le problème vient d’un défaut de communication. Dans tous les cas, vous êtes face à une barrière qui vous empêche de vous affirmer.

L’importance de savoir dire non

On ne se rend jamais compte des conséquences que peut avoir cette tendance à vouloir tout accepter des autres. Et pourtant ce « oui sans limite » est nuisible pour vos relations. Bien que dire non puisse apparaître comme un réel défi, il est important d’apprendre à le relever. Et ce pour de multiples raisons…

  Éviter les relations toxiques

Apprendre à dire non vous permet de pallier les chantages affectifs que vous font subir vos ami(e)s ou votre famille. C’est aussi le moyen de défaire ce lien que vous avez avec les personnes toxiques. Dans votre vie de couple, l’intérêt est d’autant plus important. Cela évite les relations à sens unique, pesantes et lassantes.

Apprendre à dire non vous mettra donc à l’abri des manipulations ou des abus divers. C’est un moyen de protection qui vous aide à fixer les limites à ne pas franchir. Il est ainsi possible de parvenir à reprendre sa vie en main.

  Pallier la surcharge de travail 

Si vous pensez que dire oui à toutes les propositions que vous font vos collaborateurs ou vos collègues vous aidera à vous sentir mieux au travail, vous faites fausse route. Ce « oui » implique, en effet, un engagement de responsabilité. Sans parler du temps qui est mis en jeu. Dans ce sens, vous ne pourrez qu’être submergé(e) de travail. L’épuisement est garanti. 

Si vous voulez éviter le burn out, mieux vaut commencer à poser vos limites !  

Mieux vous consacrer à vos objectifs</H3>

Vous consacrer aux autres implique une priorisation de leurs besoins plutôt que des vôtres. Il est donc important de dire non pour s’accorder du temps et pour la réalisation de ses objectifs.

Paulo Coelho l’a dit: « Lorsque vous dites “oui” aux autres, faites en sorte de ne pas dire “non” à vous-même. » En d’autres termes, vous devez garder un plein contrôle sur votre planning pour réaliser les tâches importantes.

 Affirmer son être et se faire respecter

Parce que vous voulez souvent plaire aux autres, vous choisissez de tout accepter. À la longue, vous serez en quête perpétuelle de l’appréciation des autres. Dès lors que vous choisissez de vous défaire de cette dépendance affective, vous serez plus en confiance. 

Exprimer et assumer un refus lorsque cela est nécessaire est le premier pas vers laffirmation de soi. C’est ainsi que vous pourrez vous faire entendre et respecter. Vous montrez vos valeurs et vous faites part au monde de votre existence. 

 Adopter la communication assertive

Cette approche de la communication vous apprend à véhiculer vos idées de manière à vous faire respecter tout en respectant les autres. Le but étant de vous affirmer sans blesser votre interlocuteur. La communication assertive est aussi l’une des bases de l’affirmation de soi.

Pouvoir exprimer son refus présente bien des avantages pour soi. C’est un bon exercice de développement personnel. Mais comment faire pour y parvenir et surtout s’y tenir ? 

Apprendre à dire non, ce qu’il faut faire en pratique

Pour dire non de manière crédible et sincère, tout se joue sur la conscience et sur la formulation. De ce fait, le refus pourra être véhiculé en toute liberté et perçu de façon claire, sans affront. Pour cela, il est important de suivre ces 5 règles… 

Vous voulez apprendre à dire non ? Apprenez enfin à vous affirmer grâce à ces 5 leçons sans plus attendre !
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

 S’en tenir à ses valeurs

Pour savoir dire non, au bon moment et dans un bon état d’esprit, il est important de répondre à la question : “quelles sont mes valeurs ?”. Elles vous aident à définir vos priorités et vos objectifs. Par rapport à cela, vous devez comprendre que tant que les autres vous empêchent de réaliser ce qui vous tient à cœur, le « non » est totalement justifié. Il vous permet de mieux vous concilier avec vos aspirations et votre vision du futur. En effet, vous serez plus proche de votre but.

Pour exprimer un refus sans équivoque, vous devez prendre le temps de réfléchir à votre décision. Il faut peser le pour et le contre.

  • Est-ce que cela est bon pour vous ?
  • Est-ce que je suis prêt(e) pour telle ou telle chose ?

Avoir un esprit critique est donc de mise. Aussi, il faut éviter les influences extérieures. Faites vos choix selon vos principes de vie.

Éviter les excuses en terrain miné

On a souvent tendance à toujours trouver des excuses pour justifier un refus. Alors que vous pensez que la situation est à votre avantage, elle ne pourra que se compliquer si vous vous cherchez de fausses justifications. En effet, cela ne pourra qu’accentuer le doute. L’hésitation est palpable. Ce n’est pas de cette manière que vous pourrez vous imposer.

Associer votre refus aux mauvaises raisons ne fera que donner à votre interlocuteur l’occasion de vous dissuader, de vous faire changer d’avis. Ainsi, vous risquez de remettre en cause votre décision.

Un « non » ferme et définitif n’a pas toujours besoin de justifications. Il faut assumer votre décision tout simplement.

 Exprimer vos valeurs à vos proches

Avec les personnes que vous connaissez et dont vous êtes proche (famille, ami(e)s ou partenaire), vous n’avez sans doute pas de mal à vous exprimer. Dans ce cas, vous pouvez justifier votre position. Il faut tout de même un discours qui tienne la route. Prendre du recul est donc important face à une situation délicate. 

Quelle que soit l’issue de la discussion, il faut éviter de se laisser emporter par l’agressivité. Cette attitude ne résoudra en aucun cas la situation. Au contraire, c’est l’expression d’un mal-être intérieur. Si vous vous alignez avec vos valeurs, vous serez à même de rester dans une humeur positive.

 Donner une alternative

Lorsque le refus est accompagné d’une option de choix adaptée, il peut exprimer la volonté d’aider autrui. Ainsi, vous parviendrez à vous défaire d’un engagement sans que cela pèse sur votre conscience. Par la même occasion, la tâche demandée sera accomplie. Vous aurez donc rendu un service bénéfique à la personne dans le besoin, sans renoncer à ce qui vous compte pour vous.

 Savoir dire non à soi-même

Il est important de savoir dire non aux autres pour éviter de se plier à leur volonté, mais cela doit aussi s’appliquer à vous. En effet, vous devez vous imposer certaines limites dans vos actes et vos paroles. Il faut apprendre à vous refuser les excès qui freinent votre épanouissement personnel.

Alimentation, travail, activités sportives… autant de domaines qui peuvent présenter des risques. À vous de vous poser les limites nécessaires.

Comment dire non à ses envies ? Pour y répondre, il faut réfléchir sur le long terme.
Quels sont les impacts de vos actes sur votre santé, votre bien-être, votre situation financière ? Faites en sorte d’en tirer des bénéfices : dites non pour votre bien.


Dire non aux autres est la meilleure façon de se dire oui à soi. Ressentir cette liberté d’expression vous permettra de vous affirmer et de vous aligner avec vos valeurs. C’est dans ce sens que vous parviendrez à vivre une vie plus épanouie.

Savez-vous dire non ? Pensez-vous pouvoir vous affirmer ? N’hésitez pas à répondre en commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.