Baisse de moral : 5 astuces anti-déprime

Comment surmonter une baisse de moral ? Découvrez sans plus attendre les 5 astuces anti-déprime indispensables !

Avez-vous la sensation de subir une baisse de moral ? Vous sentez-vous au bord de la dépression ? 

Pas de panique ! C’est une situation qui peut arriver à tout le monde. Nous avons toutes et tous des hauts et des bas. 

Il est vrai que, parfois, vous pouvez avoir l’impression d’avoir touché le fond. Et, dans ces cas-là, il vous semble difficile de vous relever. Mais voilà, cet état d’esprit n’est que passager. Comme le soleil vient après la pluie, vous retrouverez, avec de la volonté et de la conviction, un moral d’acier, un état d’esprit inébranlablePour pouvoir mieux aborder le sujet de la déprime, cet article vous aidera à :

  • Reconnaître l’état de déprime et ses conséquences
  • Comprendre les causes de la baisse de moral
  • Connaître les pratiques anti-dépression 

Vous serez ensuite capable de mieux gérer vos émotions négatives ! Que demander de plus ? 

La baisse de moral aux frontières de la dépression

Lorsque votre moral est au plus bas, toutes les choses de la vie vous désintéressent au plus haut point. Vous manquez d’énergie et vous avez des idées noires. Cet état de déprime vous submerge dans un amalgame de sentiments négatifs : tristesse, nervosité, angoisse… C’est dans ces moments que vous ressentez souvent le besoin de vous isoler et de vous refermer sur vous-même.

D’une manière générale, l’état de déprime est éphémère. Il peut disparaître avec quelques gestes pratiqués au quotidien et une positive attitude à toute épreuve ! Toutefois, il est décisif dans votre vie. En effet, il arrive souvent que les personnes qui ont le moral à zéro prennent des décisions hâtives, à l’encontre de leurs valeurs. Les conséquences de ce manque de réflexion peuvent même faire perdurer la baisse de moral…

Comment surmonter une baisse de moral ? Découvrez sans plus attendre les 5 astuces anti-déprime indispensables !
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

 La baisse de moral vue de l’extérieur

L’état de déprime n’est pas mauvais en soi, car une fois que vous l’aurez vaincu, vous pourrez apprécier le vrai bonheur que la vie vous offre. Ce qui est plus embêtant, ce sont les conséquences. Découvrez donc sans plus attendre les symptômes de la baisse de moral les plus fréquents.

# L’auto dépréciation

Vous avez une mauvaise image de vous. Vous vous critiquez et ne vous évaluez qu’au travers de vos “défauts” et de vos “manques”. Tout ce qui vous caractérise vous paraît sans valeur. Cela vous démotive même à entreprendre le moindre projet.

# Les troubles de l’appétit

Avoir le moral au plus bas peut rendre le palais insensible, voire même vous couper tout bonnement l’appétit. Tout ce que vous goûtez vous semble fade. Bref, vous n’éprouvez plus aucun plaisir à manger. Telle une corvée, vous prenez vos repas uniquement pour combler vos besoins vitaux. Alors que certains perdent du poids, d’autres peuvent en gagner à cause d’un excès de sucre ou de sel.

# Un sommeil saccadé

En état de déprime, il n’est pas étonnant que vous dormiez mal : vous peinez à trouver le sommeil et à le garder. Vous restez souvent éveillé(e) jusqu’à tard le soir et vous ressassez vos sentiments négatifs.

Dans d’autres cas de figure, vous vous réfugiez dans le sommeil. C’est le moyen que vous avez trouvé pour prendre votre mal en patience et pour fuir la situation. Bien qu’il puisse sembler reposant, le surplus de sommeil ne règle en rien la déprime. Ignorer celle-ci ne fera que lui faire gagner du terrain.

# Une baisse de la libido

La déprime peut affecter la vie de couple à cause de la baisse de la libido, et pas seulement d’ailleurs. Même s’il s’agit principalement d’un manque de désir, c’est toute la relation de couple qui en paie les frais. Votre partenaire peut avoir le sentiment d’être délaissé(e). Ce qui est contraignant pour la vie amoureuse de l’un(e) comme de l’autre.

 Déprime et dépression, faire la différence 

Il faut savoir différencier la déprime ou la baisse de moral et la dépression. La première se traduit souvent par une fragilité psychologique passagère. Quant à la seconde, elle possède un impact plus important sur le cerveau et sur la vie de façon générale. D’ailleurs, elle est souvent causée par des événements graves ou traumatisants.

Il est parfois difficile de faire la distinction entre ces deux états. Cependant, leur intensité présente d’importants décalages. Pour sortir de la dépression, il peut parfois être nécessaire d’envisager un accompagnement.

Vous l’aurez compris, la baisse de moral affecte votre vie, d’une manière ou d’une autre. Pour pouvoir la vaincre, il est important d’en connaître les causes.

Pourquoi a-t-on un coup de blues ?

Il n’y a rien de plus désagréable que d’avoir une baisse de moral. Le plus frustrant c’est que vous ne savez jamais comment cet état a commencé à s’immiscer en vous et pour quelle raison. Il est là et c’est tout ce que vous pouvez en dire. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il existe différents facteurs qui causent ce trouble de l’humeur même si vous ne vous en rendez pas souvent compte. 

 Les causes biologiques de la baisse de moral

Avoir le moral à zéro ne relève pas uniquement d’un état psychologique. Il peut aussi venir de facteurs externes, notamment le climat. Vous arrive-t-il souvent de subir une baisse de moral en automne ou en hiver ? Maintenant que vous prenez du recul, vous comprenez que oui. Aussi sombre que le paysage extérieur, vous broyez du noir dans votre vie. Cette baisse de moral soudaine s’explique, en effet, par le manque de lumière.

En début comme en fin de grossesse, la baisse de moral peut aussi s’installer. Elle est principalement due à la fatigue et aux variations hormonales. Cependant, elle peut présenter un envers psychologique lié à la peur et à l’incertitude.

 Les causes psychologiques de la baisse de moral

  • L’échec : vous remettez en cause votre potentiel. Vous vous trouvez inefficace et vous reniez vos valeurs.
  • La déception : au travail ou dans une relation, lorsque les choses se produisent autrement que comme vous l’auriez souhaité, vous voilà perdu(e).
  • L’influence des pensées limitantes : elles donnent une image négative de votre personnalité. Même si elles peuvent se présenter comme une forme de défense psychologique, elles vous tirent vers le bas.

Pour éviter les perspectives pessimistes, il est important de savoir mieux rebondir face aux situations difficiles.

Comment surmonter une baisse de moral ? Découvrez sans plus attendre les 5 astuces anti-déprime indispensables !
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Les moyens pour vaincre et prévenir la baisse de moral

Pour pallier la baisse de moral, il faut tout d’abord avoir la volonté de sortir de cet état d’esprit. Tout repose sur la mise en place de bonnes habitudes et la création d’un environnement sain. Il faut donc savoir mener des actions avantageuses pour soi. C’est le meilleur moyen pour parvenir à un bonheur véritable et durable. 

Pour vaincre efficacement la déprime, il faut commencer par prendre conscience des causes qui en sont à l’origine. Cela permettra d’avoir plus de contrôle sur la situation et d’appliquer les meilleures solutions.

Vous voulez savoir comment ne plus être triste ? La réponse est simple : laissez place à ces 10 émotions positives et suivez les conseils suivants !

 La thérapie par le rire

Il n’y a rien de plus positif que le rire. Lire de bonnes blagues, se rappeler des souvenirs drôles… Quels que soient les moyens utilisés, le rire soigne bien des maux psychologiques. Il permet déjà de mieux détendre le visage au lieu de le crisper face à la nervosité. Le rire est aussi libérateur. Pourquoi ne pas essayer le yoga du rire pour voir par vous-même ses effets.

 Gratifier ce qui est positif

La baisse de moral peut être due à la procrastination dans l’envers négatif de ce qui se produit dans votre vie. Bien sûr, il arrive et arrivera toujours des événements peu réjouissants, mais il n’y a pas que les déboires. Vous avez sans nul doute fait des prouesses. Il faut vous concentrer sur ces points positifs et en être reconnaissant(e) pour mieux avancer et accomplir d’autres projets. Développer votre gratitude vous aidera à n’en point douter à développer un moral au top !

 Se donner la chance de faire mieux

C’est l’attitude à adopter face à la déception. Mais parfois, vous devez vous demander si vous avez été assez réaliste dans la définition de vos objectifs. Cela peut être la source de votre découragement. Accordez-vous donc le temps de prendre du recul sur vos projets et de lâcher prise. Aussi, vos objectifs peuvent être à la hauteur de vos capacités, mais vous ne vous êtes pas laissé assez de temps pour qu’ils se concrétisent. Il faut donc faire preuve de patience et vous donner plus de temps pour aboutir aux résultats escomptés.

 Voir les échecs d’un œil opportun

L’échec est mauvais, seulement si vous le considérez comme tel. En adoptant un état d’esprit positif, vous parviendrez à voir des opportunités à travers la dérive. Au lieu de vous morfondre et de vous apitoyer sur votre sort, vous pourrez surmonter les moments difficiles sans contraintes. Il faut donc savoir repérer les portes qui s’ouvrent pour laisser derrière vous les pensées négatives.

 Se répéter des phrases positives

Lorsque votre journée est pleine de positivité, vous aurez toujours le moral au beau fixe. Se répéter des phrases positives jour après jour vous permettra donc de mieux induire votre bonne humeur.

Faites une liste de vos atouts et de vos aspirations, lisez-les à votre réveil comme un credo pour démarrer chaque journée du bon pied.


Avoir des idées noires n’est qu’une phase temporaire. La baisse de moral est réversible, alors tenez bon ! En adoptant une attitude plus positive, vous parviendrez à lutter et à prévenir ces moments de déprime.

 Avez-vous tendance à être en état de déprime ? Que faites-vous pour vous rebooster ? Partagez vos solutions en commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.