Apprendre à méditer : pourquoi ce n’est pas si facile

Apprendre à méditer peut beaucoup vous apporter : sérénité, relaxation, pleine conscience… Découvrez les erreurs à ne pas commettre si vous souhaitez vraiment vous y mettre !

Apprendre à méditer, nous sommes nombreuses à avoir ce souhait. On le sait, les bienfaits de la méditation sont nombreux : elle apaise le corps et l’esprit en nous permettant d’entrer dans un état de relaxation idéal, de trouver à la paix intérieure, de lâcher prise, de nous recentrer.

Pourtant, même si ça semble simple de premier abord, je voudrais partager avec vous une de mes expériences ratées, qui en réalité m’a beaucoup appris sur moi. Il s’agit du jour où j’ai décidé d’apprendre à méditer.

Apprendre à méditer : installer une nouvelle habitude

 Installer une nouvelle habitude n’est pas quelque chose de facile, vous le savez probablement déjà. Moi aussi, cela m’arrive encore fréquemment, même si je connais aujourd’hui les outils qu’il faut utiliser pour y parvenir.

Il y a quelques années, j’ai décidé un jour de commencer à méditer. J’ai acheté un ouvrage pour apprendre à méditer, je l’ai lu et dévoré, puis j’ai essayé de pratiquer la méditation tous les jours. J’ai dû tenir quelques jours et puis je n’y arrivais plus.

Alors, j’ai acheté un autre livre qui traitait de la méditation, que j’ai également dévoré, qui a à nouveau suscité en moi une vague d’enthousiasme et de motivation, et ma pratique a, à nouveau, duré quelques jours.

J’ai acheté ainsi plusieurs ouvrages sur la méditation et aujourd’hui, je sais avec le recul que je consacre beaucoup trop de temps à la lecture et pas assez à la pratique. Mais je crois que j’avais besoin de cet apprentissage.

Donc, jusqu’ici, lire des livres de développement personnel ne m’avaient permis de me mettre à la pratique de la méditation que quelques jours à chaque fois, ce qui en soi était déjà un début.

Constatant cela, j’ai décidé de rejoindre un groupe de méditation

Je me suis dit que la motivation collective serait suffisante pour me donner envie d’y arriver. C’était un groupe gratuit, sur participation libre, ce que j’ai trouvé sur le coup absolument génial.

On se retrouvait une fois par semaine pour méditer ensemble pendant deux heures, et l’idée était de continuer la pratique chaque jour de la semaine, entre deux réunions.

J’ai réussi à tenir pendant quelques semaines le rythme d’une réunion par semaine pour méditer ensemble. Impossible en revanche de méditer tous les jours de mon côté.

Et puis, c’était assez tard le soir, donc quand j’étais trop fatiguée, j’ai commencé à trouver des excuses pour ne plus y aller. Je me suis dit que j’allais le faire chez moi toute seule et j’ai réussi à le faire une fois, peut-être deux. Pensées, posture du lotus, yeux fermés, respiration, sérénité, mantra : tout y était, je faisais les choses bien. Et puis j’ai perdu l’habitude d’y aller et comme je n’étais pas spécialement engagée, eh bien ne pas respecter mon inscription ne m’a posé aucun problème et j’ai préféré rester à la maison au lieu de m’y rendre !

Un nouvel échec donc, ou plutôt, une nouvelle étape dans mon apprentissage de la difficulté à mettre en place une nouvelle habitude.

Lorsque l’envie de méditer tous les jours m’est de nouveau venue, j’ai décidé de mettre toutes les chances de mon côté et j’ai rejoint une formation MBSR (Mindfulness Based Stress Reduction, littéralement réduction du stress basée sur la pleine conscience) de huit semaines d’apprentissage de la méditation de pleine conscience.

C’est une formation qui m’a coûté environ 350 € et que je me suis fait offrir pour mon anniversaire. Un bel engagement financier donc.

Apprendre à méditer peut beaucoup vous apporter : sérénité, relaxation, pleine conscience… Découvrez les erreurs à ne pas commettre si vous souhaitez vraiment vous y mettre !
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire

Apprendre à méditer : l’importance de l’engagement

 Pendant ces huit semaines, on se retrouvait 2h30 chaque semaine, pour apprendre la méditation, faire un point ensemble sur notre pratique de la semaine et on découvrait une partie théorique et une nouvelle pratique, pendant le cours. C’était un moment serein dans un cadre bienveillant, qui me permettait jour après jour de prendre du recul, de lâcher prise.

Parallèlement, mon site était déjà créé et je me suis engagée à partager le bilan quotidien de mes pratiques sur mon site, pendant toute la durée de la formation.

Nous avions pour objectif de méditer 45 minutes par jour, pendant les deux mois et demi de la formation. Eh bien je n’ai pas raté une seule méditation quotidienne pendant toute cette période. Je n’avais pas réussi à méditer 10 minutes par jour pendant des années et là, j’ai débuté 45 minutes par jour pendant pratiquement trois mois après.

Et là j’ai compris la force d’un des leviers de la motivation que je vous invite à activer un maximum quand vous voulez atteindre un objectif important : l’engagement.

Cette formation m’avait coûté 350 €. Je n’avais aucune envie de gâcher cet argent. Il n’était donc absolument pas envisageable que je manque un cours de cette formation.

Chaque semaine, durant nos séances de méditation, nous devions faire un tour de table pour partager le bilan de notre pratique : il n’était absolument pas envisageable pour moi de ne rien avoir à dire et de reconnaître que je n’y étais pas arrivée.

De même, parallèlement, je devais rédiger le bilan de ma pratique sur mon site et je ne pouvais absolument pas manquer une journée et ne rien avoir à raconter aux lectrices qui me suivaient.

Ces trois types d’engagement sont ceux qui m’ont permis d’aller au bout de cet objectif, pendant trois mois.

Voilà donc une info que je voulais partager avec vous : c’est l’importance de vous engager quand vous voulez atteindre un objectif qui est important.
Il y a plusieurs façons de vous engager : trouvez celle qui vous convient, qui vous oblige à sortir votre zone de confort et à garder le cap de l’action.


J’espère que ce partage vous parle et que cela vous donne envie de mettre en place des nouvelles habitudes dans votre vie de tous les jours. Des habitudes qui prennent soin de vous, de votre mental, de vos émotions. Des habitudes qui vous engagent à vivre l’instant présent.

Si vous voulez en savoir plus sur les outils de la motivation, je propose des ressources sur le site Les Défis Des Filles Zen. Ma conférence gratuite en ligne pourrait également vous donner les clés pour créer une vie qui vous ressemble. Une vie à votre image, à condition que vous ayez vraiment la motivation de changer vos habitudes 😊 Inscrivez-vous rapidement !

Lien YouTube:
https://youtu.be/yJGlDV2vvFI

Crédits musique: One Option de Nikolas Weber

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.