Mon bilan du défi zen n°12 « trouver sa voie »

Cette semaine, j’ai potassé avec vous cette question. Après avoir relevé les aspects négatifs pistes d’amélioration dans mon quotidien avec le défi zen n°1 « reprendre sa vie en mains », il fallait s’attaquer à cette question: OK, ça, ça ne va pas, mais alors tu veux faire quoi en fait? Qu’est-ce que tu aimes vraiment? Euh je sais plus! On est tellement habituées à prendre nos décisions pour faire plaisir à d’autres ou parce qu’on a peur qu’il n’est pas si simple de faire le tri… C’était donc exactement le défi qu’il nous fallait!

Ces exercices, je les ai découverts et minutieusement suivis il y a quelques mois, en début d’année 2015 pendant la période où je suis restée alitée, événements de ma vie dont je te parle dans mon article « mes défis fous un blog et du zen ! »
J’ai décidé de les refaire aujourd’hui, mais je crois qu’il est plus intéressant de te parler des conclusions que j’en ai tirées en début d’année 2015, et de ce que j’ai fait depuis pour être plus en adéquation avec ces valeurs.

A cette époque difficile de ma vie, comme j’avais tout le temps nécessaire pour réfléchir, j’ai rapidement compris que je n’arrivais pas à être heureuse, malgré toutes mes lectures et toutes mes tentatives. J’avais bien compris que quelque chose n’allait pas, mais j’étais nettement moins à l’aise quand il a fallu trouver quelles directions donner à ma vie pour être plus en phase avec moi-même, plus épanouie. Je craignais de reculer pour mieux sauter, d’être de toute façon éternellement insatisfaite. Et j’ai fait deux belles rencontres:

  • quelques blogs spécialisés dans le développement personnel que je garde précieusement en référence et qui m’ont donné envie d’être de la partie;
  • une coach que j’ai consultée pour des problèmes d’expression orale dans mon milieu professionnel, et qui m’a portée beaucoup plus loin que ça finalement (je prépare un article où je vous dis tout de mon expérience de coaching et où j’interviewe une pro qui vous dira tout ce que vous devez savoir sans langue de bois).

Et c’est grâce à ces personnes que j’ai pu travailler à identifier qui j’étais au fond, et ce qu’il était important pour moi de faire au quotidien pour me sentir heureuse.

TROUVER SA VOIE… MES VALEURS EN MUSIQUE!

Voici – en musique car je suis d’humeur chantante – ce que ces exercices ont révélé chez moi : j’ai réuni dans cette courte vidéo (je trouvais plus sympa d’aborder cette question sous cette forme, j’ai donc extrait cette partie de la vidéo bilan) les VALEURS qui comptent pour moi et mes DÉFINITIONS. Et aussi incroyable que cela puisse paraître, à 2 près, elles sont exactement les mêmes aujourd’hui qu’en février. Il s’agit bien d’un noyau dur autour duquel je dois construire ma vie pour me sentir épanouie.

MES VALEURS Ce que j’entends par là
SÉRÉNITÉ Être calme en toutes circonstances, ressentir paix et joie intérieures.
GÉNÉROSITÉ Donner aux autres sans compter.
BONTÉ Aimer TOUS les autres, être bienveillante.
SINCÉRITÉ Dire ce que je pense réellement, sans hypocrisie, ou tout du moins m’abstenir de critiquer. Agir conformément à mes valeurs.
CONVIVIALITÉ Accueillir l’autre avec chaleur humaine et simplicité. Ne pas chercher à intimider mais à rassurer.
BONHEUR Mettre le bonheur au cœur de mon quotidien.
SIMPLICITÉ Ne pas laisser les désirs matériels mener ma vie et guider mes choix.
CRÉATIVITÉ M’épanouir dans la libre expression (écriture, musique).
HONNÊTETÉ Ne pas tricher, ne pas mentir.
HUMOUR Prendre les choses avec légèreté, car rien n’est vraiment sérieux, m’amuser, voir le monde avec des yeux d’enfants.
CONFIANCE Croire en moi, en mes capacités à changer.
ÉPANOUISSEMENT Faire ce que j’aime en profondeur, être moi-même.
ENTHOUSIASME Envie de croquer la vie à pleines dents, ne pas me laisser survivre, prendre ma vie en mains, m’amuser, foncer, m’émerveiller devant la nouveauté, ne pas en avoir peur.

TROUVER SA VOIE… MES CONCLUSIONS ET AJUSTEMENTS

trouver sa voie

Conclusion de ces exercices… J’ai pris conscience du fait que dans ma vie, tout ne collait pas avec mes valeurs.
A titre personnel déjà, je pouvais faire mieux, en mettant l’amour des autres, la bonté, la sérénité au cœur de mon quotidien. J’ai réalisé que malgré toutes mes belles lectures, je n’arrivais pas à appliquer les bons conseils. J’ai donc décidé de me lancer des défis pour me stimuler et m’obliger à changer. Et afin de renforcer ma motivation, et de satisfaire ma soif de liberté / créativité, j’ai eu l’idée de créer un blog.
A titre professionnel, j’ai mis un mot sur mes insatisfactions récurrentes, et me suis rendue compte que ma profession, ainsi que le cadre dans lequel elle s’exerce, ne sont pas en accord avec mes valeurs profondes. Bien sûr, changer n’est pas si simple, et c’est un grand sujet de discussion au sein de notre foyer. Mais n’oublions jamais que notre vie est précieuse, et faire ce que l’on aime est essentiel.

LE BILAN DES ABONNÉES

En un coup d’œil: [poll id= »24″][poll id= »25″]

TROUVER SA VOIE…. ET ALLER PLUS LOIN!

Dans le cadre des défis zen, et des astuces, je reviendrai régulièrement sur ces chemins qui mènent à notre bonheur et qui passent par l’introspection, la réflexion sur sa vie. Parce que je doute que l’on puisse parvenir à être heureuse, détendue, présente et sereine à chaque instant si l’on vit une frustration forte, un désaccord entre soi et son quotidien.

Je vous proposerai bientôt une autre piste de réflexion car elle m’a beaucoup apportée, celle qui consiste à travailler nos points forts, plutôt que nos points faibles. En partant du principe incroyablement logique qui veut qu’on est plus heureux lorsqu’on fait une chose pour laquelle on a des facilités plutôt que lorsqu’on passe son temps à essayer de corriger ses points faibles.

Pour aller plus loin, je vous propose deux pistes:

D’abord, vous pouvez utilement consulter cet article complet et clair de Maxime du blog « heureux dans sa vie » consacré aux essence/qualité/forme, qui fait partie des blogueurs dont je parle qui m’ont encouragée (indirectement) à suivre ce joli chemin.

Ensuite, si le cœur vous en dit, et je vous le conseille sincèrement, pourquoi ne pas rencontrer un(e) coach, pour vous accompagner dans cette démarche d’identification? Je vous proposerai en novembre un article consacré au coaching, que j’ai testé, et à l’interview de la coach qui m’a tant aidée. Aujourd’hui, si je pouvais revenir en arrière, je la consulterais beaucoup plus tôt, je ne sais pas ce qui justifie que j’aie tant attendu!

Alors ne faites pas comme moi, foncez!

Donnez votre avis sur cet article

15 Comments

  1. J’ai pas beaucoup donné de nouvelles ces derniers temps mais j’ai quand même suivi et essayé tous les défis. D’ailleurs j’ai adoré celui sur le sourire, tellement efficace !! Concernant mes valeurs, j’ai pas été très appliquée, il m’a manqué de temps mais j’ai relevé les plus importants pour moi: Tolérance, numéro 1, je trouve que notre monde en manque cruellement. hédonisme, profiter de chaque moment qu’on vit car souvent je passe à côté de certains…autoderision, j’en ai longtemps manqué mais je progresse. Générosité, implication dans mes relations, encore du travail à ce niveau là mais tellement important d’être entourée! Les 2 derniers vont me demander plus d’efforts mais comptent beaucoup :curiosité et persévérance. Voilà pour mon 1er bilan, encore à compléter mais les lignes directrices sont là

    1. C’est super que tu prennes le temps de nous laisser un commentaire malgré ce manque de temps libre:-) C’est intéressant de constater à quel point chacune est différente … Si tu le peux, pense à réfléchir à la seconde étape: que fais-tu en lien avec ces valeurs au quotidien, y a t-il des ajustements qui pourraient être réalisés pour être encore plus en adéquation avec ces besoins profonds que tu as? Bon courage à toi!

  2. coucou!
    J’ai eu plus de mal à tenir le sourire moi… trop sérieuse! bouh!
    Pour ce défi, j’ai pas pu faire 1h par jour, c’était plus irrégulier, mais j’ai pu dégager du temps. Et c’est bien que les 2 exercices soit côte à côte car j’ai pas obtenu tout à fait les mêmes résultats, les valeurs pour le 1er exercice ça peut rester un peu théorique, alors que les émotions d’une journée idéale montrent ce qui est vraiment le plus important pour soi! En revanche, j’ai pas bien compris, dans la dernière question de ce 2e exercice, ce qu’étaient l’environnement et les cadres dans lesquels exercer nos activités.

    1. C’est que je me suis mal exprimée… n’hésite pas à consulter la vidéo du blog « heureux dans sa vie » que je mets en référence, c’est un de mes chouchous:-)
      Les essences, ce sont les émotions que l’on voudrait ressentir dans une journée idéale : j’aime me sentir calme, m’adapter aux imprévus, vivre légèrement sans me soucier de l’heure et sans faire de « programmes », m’amuser, l’humour, les relations franches et positives, j’aime être émerveillée…. Il faut laisser sa plume parler pour soi, pendant une dizaine de minutes sans chercher à écrire quelque chose de construit.
      Ensuite, les qualités, ce sont les activités qui permettent de ressentir ces émotions: marcher dans la nature, jouer avec des enfants, découvrir de nouveaux endroits, être seule ou au contraire échanger beaucoup…
      Enfin, les formes, ce sont les cadres dans lesquels je pourrais faire ces activités : par exemple, être animateur dans un centre de loisirs, créer une association qui organise des sorties natures, voyager à titre personnel ou professionnel… Ce peut être très varié, et les formes ne sont pas forcément des « métiers »… Est-ce que ça te parle plus?

  3. J’avoue que cette semaine a été émotionnellement difficile et que je n’ai pas eu de temps pour moi. Ma configuration familiale ne me permet pas de me poser une heure par jour et trop engluée dans mes soucis, je me suis désintéressée de tout.
    Mais je ne désespère pas de m’y mettre, d’arriver à un peu plus penser à moi pour avancer.
    Merci pour ce bilan Mylène!

    1. Merci c’est gentil à toi!! En fait, je trouve que ça donne une profondeur au texte d’avoir une mise en musique… Je me dis que chacune pourrait le faire, mettre en musique SES propres valeurs pour se donner de la force!!

  4. Serait il possible d’avoir la fiche de ce défis pour que je puisse le faire ?
    Je prends le train en marche ! et l’idée de compléter le défi 1 est très intéressante.

  5. Salut Mylène, je ne sais pas si tu as eu l’occasion d’aller sur mon blog ce weekend. Je te conseille d’y faire un tour pour découvrir mon dernier article > 5 BLOGS QUE J’APPRÉCIE ET RECOMMANDE ! Devine quel blog tu vas y trouver ?! Bonne fin de journée 😉

  6. Bonjour Mylène,
    J’ai bien aimé ce travail sur les valeurs. J’avais déjà fait ce travail en octobre dernier dans une formation en management et j’avais commencé à amorcer certains changements dans ma vie. En retenant comme valeur n°1 la créativité, je me suis lancée le défi d’apprendre le solfège. Je me suis donc inscrite dans une chorale et je prends des cours de solfège depuis fin octobre. Je donne mon premier concert au mois de juin. En faisant rentrer l’art dans ma vie, j’ai gagné en sérénité et je suis plus en accord avec mes valeurs. En lien avec la créativité, j’ai choisi la valeur sensibilité. J’ai besoin de vivre un monde d’émotions quel qu’elle soit pour pouvoir créer. J’ai d’ailleurs un travail dans lequel la sensibilité, l’empathie est nécessaire. En position n°3, j’ai choisi la justice. J’ai besoin de contribuer à un monde équitable. Encore une fois, mon travail est en accord avec cette valeur puisque je participe à offrir un travail à des personnes qui ne peuvent pas en raison de leur handicap.
    Merci pour cet exercice de réflexion.
    Bonne continuation

  7. Bon, et bien défi relevé mais sans en ressentir une grande satisfaction… Je ne sais pas trop comment m’exprimer mais je vais essayer. En fait, j’ai l’impression d’etre en accord avec mes valeurs, ma vie me convient plutôt bien mais je n’arrive pas à être complètement heureuse et j’ai beau creuser je ne trouve pas trop pourquoi. J’ai l’impression de manquer de temps pour moi et de patience avec ma fille et mon conjoint… Je n’arrive pas à être zen, pourtant je ne vois pas trop quoi faire de plus…
    Au moins, ces deux premiers défis m’ont fait réaliser que ma vie est belle, ce qui est déjà énorme ! Maintenant je crois qu’il n’y a que sur moi que je dois travailler pour réussir à relativiser, à lâcher prise et à profiter un peu plus du moment présent …
    Merci de m’aider à avancer et félicitation pour ce blog…
    Bon week-end…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.