Défi zen #46: Adopte la pleine conscience attitude

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Vivre en pleine conscience c’est simplement s’exercer à porter et maintenir son attention sur un objet choisi. C’est simplement être plus ancrée dans le présent. Prendre conscience de la moulinette que nous avons toutes dans la tête. Prendre du recul sur nos pensées et nos émotions en les accueillant, ce qui a pour effet de leur faire perdre leur impact parfois négatif.

Après avoir rédigé un véritable mode d’emploi pour adopter la pleine conscience pas-à-pas, j’ai eu tellement envie de mettre cela en pratique que je me suis dit : pourquoi pas un défi zen pleine conscience (Oh! La bonne idée!)?

Restons réalistes, je ne vais pas vous demander de tout changer du jour au lendemain, mais nous allons cette semaine adopter une petite habitude simple pour mettre de la pleine conscience dans notre quotidien.

Notre défi cette semaine: Adopter la pleine conscience attitude.

MON BILAN APRÈS UNE SEMAINE

Je choisis le geste que j’effectue quand je prends mon téléphone (et non, je n’ai pas choisi le grignotage de Cookie comme suggéré dans un post sur la page Facebook des défis).

Cela m’arrive en effet souvent dans la journée, et même si je n’y pense pas à chaque fois, cela fera quand un petit paquet de moments vécus en pleine conscience chaque jour.

Ce qui m’a frappé en faisant cet exercice, c’est le nombre de sensations qu’on ne remarque pas habituellement. C’est comme si ces sensations n’existaient pas en dehors de notre attention, ce qui est plutôt étonnant.

Cela m’évoque d’ailleurs ce koan ou citation zen qui dit:

L’arbre qui tombe en pleine nuit dans une forêt déserte fait-il du bruit?

En clair, je n’avais jamais remarqué le poids de mon téléphone, il est lourd pour un objet de si petite taille. Sa douceur, sa fraîcheur, sa chaleur, selon la température de son environnement.

Je me rends compte que mon téléphone représente beaucoup pour moi, et lorsque je le saisis j’ai l’impression de prendre avec moi autre chose, mes notes, mes enregistrements, mes mails, ma vie de blogueuse. Difficile de m’en tenir à l’observation pure. Je suis comme imprégnée de plein d’autres choses dès que je pense à mon téléphone.

J’ai eu envie aussi de plus de pleine conscience, comme je suis en vacances, j’ai eu le temps et ces quelques gestes, ça me paraît finalement peu.

J’ai donc pratiqué la pleine conscience à l’occasion d’un footing au bord de la mer. Étrangement, j’ai eu l’impression de courir avec moins de difficultés que d’habitude. J’ai été à l’écoute de ma respiration, j’ai observé ma recherche de cohérence entre mes mouvements et ma respiration. J’ai observé le mouvement de mon corps en marche, mes jambes, mes bras qui l’accompagnent.

J’ai aussi pratiqué à l’occasion d’un bain moussant. J’ai pris le temps de jouer avec la mousse. La douceur de la mousse, les reflets des mille petites bulles qui la composent, le bruit très doux qu’elle produit quand on la presse.

Choisir un petit geste fréquent est à mon avis une excellente idée: on ne se fatigue pas à vouloir trop en faire, et on a en tête la pleine conscience toute la journée. Notre cerveau semble se mettre en marche pour pratiquer de plus en plus régulièrement.

J’ai également partagé un instant de pleine conscience avec chéri. En marchant. Pendant quelques minutes, je lui ai montré comment pratiquer la pleine conscience. En portant son attention sur le mouvement de ses jambes, sur le contact de ses pieds avec le sol, sur le mouvement de balancier de ses bras. Nous avons marché ainsi très lentement pendant quelques minutes. Un très joli moment qui ressort parmi mes plus belles sensations de ces vacances bien méritées !

Et vous, avez-vous aimé vivre ces petites bulles de pleine conscience ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistre

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Newsletter de la Méthode CAP®

Inscrivez-vous pour recevoir nos meilleurs messages pour créer la vie qui vous ressemble !

présentation kit media 2 - 2020 - jpg

TU AIMERAIS TE SENTIR ACTRICE DE TA VIE ?

Reçois le Starting Kit OFFERT pour créer la vie qui te ressemble !
  • Un Guide > décryptage des 7 croyances limitantes qui t’empêchent d’être Toi
  • Un Workbook > des pratiques concrètes pour avancer
  • Un certificat d’engagement > pour marquer le départ de l’Expérience de ta Vie !

7 réponses

  1. Je pratique depuis longtemps la pleine conscience, quel délice ! Pour moi les meilleurs moments : quand je regarde mon fils, quand je prends un bain ou une douche ou que je nage, quand je marche dans la nature… et puis j’essaie de l’intégrer à des gestes plus simples aussi 🙂

  2. Heureuse de te retrouver Mylène!
    J’ai commencé par un geste simple que je fais plusieurs fois par jour – remplir l’eau de la cafetière du bureau. J’ai noté la manière dont je tenais la bouteille, la sensation de chaleur au début et de fraicheur une fois qu’elle est remplie et le bruit de l’eau qui chavire dans le bac. Une autre façon d’appréhender la pause café!
    J’ai aussi profité de l’occasion pour faire un scan corporel trois fois la semaine dernière. Et participer à un cours de sport en focalisant mon attention sur mes gestes et ma respiration.

  3. Bonjour Mylène,

    Pour ma part, je me suis concentrée en regardant la nature autour de moi en écoutant le CD du livre « Méditer, jour après jour » de André Christophe. Ce livre me fait le plus grand bien pour découvrir la pleine conscience. C’est un livre de chevet! ^^ Je recommande sa lecture.

  4. Alors moi j’ai choisi le brossage des dents car c’est un très geste très important pour moi …. Marquée par d’importants problèmes dentaires et une peur panique du dentiste , ce petit moment est un rituel incontournable. D’habitude, j’y vais comme une dingue lol … donc, je me suis appliquée à le faire plus lentement, plus légèrement,en sentant la brosse en contact avec les gencives, l’odeur du dentifrice, sa fraicheur, cette sensation de propre et de devoir accompli après rinçage….. Par contre, je dois avouer que ça n’a pas été si simple car rapidement mon esprit vagabonde, mes pieds se déplacent presque seuls… Il m’a fallu un réel effort pour pouvoir relever le défi …. Je me suis aperçue que je ne m’arretais jamais vraiment : toujours en mouvement, toujours à cogiter ….. C’est une expérience apaisante à ne pas perdre de vue …. Merci Mylène 🙂

  5. Bonjour Mylène,
    Alors moi je me suis concentrée sur le lavage des mains car j’avoue que je suis une folle des mains propres. Je me suis appliquée à me laver les mains le plus lentement possible en me concentrant sur mes sensations. L’eau fraiche ou tiède qui provoque frissons ou apaisement, l’odeur et la douceur du savon, les sons de l’eau qui coule, des bulles qui pétilles. Enfin le coté brut du papier au boulot et la douceur de la serviette à la maison.
    J’essaie de pratiquer la pleine conscience le plus souvent possible mais j’avoue que ce n’est pas toujours dans des gestes aussi simples du quotidien.
    A refaire le plus souvent possible
    Merci
    Cécile

  6. Bonjour les Filles,
    Alors mon geste en pleine conscience c’était le brossage des cheveux, je le fais toujours en speed et toujours la même coiffure; du coup cette semaine j’ai ralenti, pris le temps de bien brosser et de faire d’autres coiffures. Résultats des cheveux plus brillants et j’ai décidé de continuer.
    En lisant ton bilan, Mylène, tu me donne envie d’essayer pendant la promenade du chien. Mais aussi d’étendre l’exercice à d’autres gestes, moi qui n’arrive pas à me poser, sauf quand je lis, ça m’aidera beaucoup.

  7. Bonjour Mylène et filles zen,
    J’ai listé pas mal de choses que je fais trop rapidement :
    – mettre mon manteau
    – rentrer et sortir de la voiture,
    -marcher,
    -manger…
    La liste est longue. Je ne comprends pas pourquoi je fais certains gestes aussi rapidement…
    Le téléphone est dans liste aussi ; Et je dois dire qu’il est malmené. D’ailleurs, ça me coûte cher en réparation.
    Je me suis concentrée sur le fait de sortir et rentrer dans la voiture. Ainsi que mettre mon manteau.
    Et je dois dire que ça change la vie ! Même si les mauvaises habitudes reviennent souvent…
    Xtina

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires​