Le pouvoir de l’instant présent (6/6)

Le pouvoir de l’instant présent… et oui!!

Je vous avais prévenu, dans cette série de « 6 clés du bonheur », j’ai gardé le meilleur pour la fin... Un truc surprenant, tout simple, qui probablement ne vous parlera pas au début … il faudra donc que vous insistiez un peu ! Reconnaître le pouvoir de l’instant présent, c’est essentiel, sûrement le truc le plus efficace pour être plus heureux au quotidien sans rien changer en apparence.

Parce que je trouve que le bonheur est un sujet prioritaire, j’ai créé ce blog dans lequel je partage mes trucs les plus efficaces pour voir la vie en rose..

Dans les 5 épisodes précédents, nous avons vu que :

  • les circonstances extérieures ne vous rendent pas heureuses;
  • la seule façon d’être vraiment heureuse, c’est de changer votre état d’esprit;
  • il faut s’accorder des plaisirs mais surtout apprendre à les savourer pleinement et à exprimer sa gratitude;
  • il faut entretenir des relations chaleureuses et sincères avec les autres;
  • il faut fixer des objectifs à sa vie et agir pour les atteindre.

AVEZ-VOUS RETIRÉ DU POSITIF DE LA MISE EN ŒUVRE DE CES 5 CLÉS ?

Et donc il en manque une, ma préférée, qui peut à mon avis heurter les oreilles sensibles, donc je vous invite à prendre le temps de comprendre et tester ce qui suit :

Le pouvoir de l’instant présent

Aussi étrange que cela puisse sembler, bien souvent nous ne sommes pas où nous sommes.

Derrière cette phrase en apparence simpliste, se cache une vérité incroyable et une vraie clé du bonheur… Car vivre pleinement l’instant présent transforme totalement le quotidien, enrichit l’expérience, et rend plus heureux. Je vais essayer d’être la plus concrète possible, bien que plus que des mots, il faille réellement tester « le pouvoir de l’instant présent » et le ressentir, sinon tout cela paraît bien abstrait, voire un peu « olé olé » 🙂

Il y a plusieurs idées derrière ce « concept ».

D’abord, bien sûr physiquement nous sommes là. Mais la grande majorité du temps nos pensées nous entraînent loin du présent : soit nous ressassons une situation qui s’est déjà déroulée, soit nous anticipons ce que nous allons faire après, demain ou pendant nos prochaines vacances. Nous ne profitons pas totalement de l’instant présent.
Bien sûr il peut être tout à fait utile et nécessaire de consacrer du temps à réfléchir au passé et au futur, par exemple:
– analyser une situation vécue pour en tirer des leçons et ne pas reproduire certaines erreurs;
– penser avec gratitude à une situation passée très agréable pour en tirer profit;
– planifier un projet important;
– organiser un événement….

le pouvoir de l'instant présent
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Mais il ne faut pas perdre de vue que le passé n’est plus et le futur n’est pas encore: il n’y a que l’instant présent qui soit réellement vécu.
Le présent est le seul moment sur lequel nous pouvons agir (et bien sûr, ce que nous faisons maintenant a des conséquences sur demain), le seul pendant lequel nous avons le choix d’être heureux ou pas.

Ensuite, parfois nous ne pensons ni au passé ni au futur, mais nous sommes pris à analyser la situation présente, nous pensons à ce qui se déroule, nous lui attribuons une étiquette (« c’est bien », « c’est pénible », « c’est pas sympa de sa part »…).
Notre jugement n’est déjà plus tout à fait l’instant présent mais notre interprétation de ce qui se déroule.
Et ainsi également nous passons à côté.

L’idée est donc de porter toute notre attention sur le moment présent, comme il est le seul sur lequel nous pouvons agir, pour se reconnecter à lui et en tirer le meilleur.

Reconnaître le pouvoir de l’instant présent consiste par exemple à :

Faire une pause et prendre conscience de sa position, de sa respiration, de ses pensées, émotions et sensations. Être à 100% dans ce que l’on fait, tout entier concentré à sa tâche, quand on marche, mange, quand on prend une douche ou qu’on fait la vaisselle… Et l’exercice est bien plus complexe qu’il n’y paraît, tant nos habitudes sont à l’opposé de cette simplicité.
Moi par exemple, tout de suite, je prête attention au contact de mes doigts contre les touches du clavier, à mes pieds, mon assise, au mouvement de mon abdomen qui se soulève avec ma respiration… Sans rien ajouter de plus. J’ai découvert à cette occasion que j’avais à la place du cerveau une véritable moulinette à pensées… pour le meilleur et pour le pire!

L’expérience de la présence à l’instant est incroyablement riche et surprenante, elle comprend de très nombreuses facettes. J’y reviendrai très souvent, dans les articles, les chroniques et les défis….
Ne vous méprenez pas, faites-en l’expérience !

1. Lisez, relisez, réfléchissez, prenez des notes…

2. Arrêtez -vous une minute (minuteur!!) : quelle est votre position? Que ressentez-vous? Portez toute votre attention sur le contact de vos pieds contre le sol, votre dos contre le dossier de la chaise ou un coussin, votre main sur la souris de l’ordinateur ou l’écran du téléphone… Faites le tour de vos sensations de contact.
Alors?

Vous avez lu l’article dans son intégralité, vous vous distinguez donc déjà par votre motivation à changer dans le bon sens! Bravo!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Donnez votre avis sur cet article

2 Comments

  1. Coucou, je viens de finir le’ livre d’Eckhart et bizarrement c’est Quand on nous dit d’observer notre mental qu’il est encore plus actif ! Du coup j’ai des millions de questionnement mais surtout un en particulier. Si observer son mental, être présent est la clef – Et j’y crois car je sais à quel point le mental peut être néfaste, merci les insomnies et les ruminations ! – A ce moment là, guérir le mental n’a plus de sens, je parle notamment du développement personnel par la psychologie ou la pensée positive étant donné que tout problème n’est qu’illusion. Les citations qui me portaient tant comme « Tu vis peut être un mauvais jour, mais ne t’en fais pas, tout a une fin, il viendra un jour où tu connaîtras des jours meilleurs etc.. » ne sont autre que des anticipations dans le futur pour nous éloigner de l’instant et des actes que l’on pourrait vivre dans l’ici-maintenant ! J’ai 21 ans et ce livre m’a un peu secouée mais je suis un peu perdue dans cette nouvelle « quête » de spiritualité, quelle place donner à la psychologie, aux pensées positives ou tout autre récit de développement personnel surtout quand ils ne prennent pas source dans la pensée de l’instant ? Dois-je faire du coup attention à mes lectures ? Je suis perdue !

    1. Bonjour 🙂
      Je pense que tu peux tout associer à condition de ne pas tout confondre.
      Pour moi, tu peux tout à fait vivre l’instant présent tout en te disant par exemple que demain sera un jour meilleur, ou que tu es impatiente d’avoir ce que tu as mis sur ton vision board, ce genre de choses…
      Quand tu dis « je vis un mauvais jour, mais demain sera meilleur », tu réalises quand même l’instant présent, tu acceptes tes émotions du jour, tu leur fais une place.
      J’espère t’avoir aidée un peu, car la question n’est pas facile!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.