Devenir végan : 3 bienfaits sur votre corps et votre esprit

Devenir végan : découvrez quels sont les bienfaits du véganisme, et quels changements vous verrez si vous choisissez de devenir végan ?
Cet article est rédigé par un invité, Quentin, du blog Merci Vegan.
Depuis 2015, il est amoureux de la nature et des animaux. Il a décidé de créer le blog Merci Végan durant son temps libre pour partager ses connaissances en nutrition et montrer que l’alimentation végane est un programme alimentaire riche en nutriments et très sain pour l’organisme.
Il souhaite aussi expliciter que le mode de vie végan n’a rien d’un mouvement extrémiste. C’est au contraire un style de vie basé sur le respect de notre environnement et sur l’écoute de notre corps.

Le véganisme est un mode de vie qui se fonde sur la lutte contre l’exploitation animale. Cela passe avant tout par l’alimentation végétale, sans aucun produit d’origine animale : viande, poisson, œufs, produits laitiers, miel (pour rappel, le végétarien ne mange pas de viande ni de poisson, mais peut manger des œufs ou des produits laitiers).

En plus de l’alimentation, plusieurs domaines de la vie quotidienne sont aussi concernés : vêtements (sans matière animale), maquillage (produits n’ayant pas été testés sur des animaux) ou encore les loisirs (un végan ne fréquente pas le zoo, le cirque ou encore les aquariums). Pour devenir végan, explicitons dans cet article les erreurs que vous ne devez pas faire et les bienfaits que vous pourrez constater en changeant votre style de vie.

4 erreurs à ne pas faire lorsqu’on devient végan

Si vous vous posez des questions, et que vous hésitez encore à sauter le pas avant de devenir végan, voici des conseils qui pourraient vous aider.

Première erreur : vouloir aller trop vite

 Devenir végan est un changement assez radical pour beaucoup de personnes. Cela vous demande principalement de vous habituer à ce nouveau rythme, mais également de savoir ce qui va bien fonctionner pour vous.

Le meilleur moyen de devenir végan est de faire progressivement des petits changements dans vos habitudes quotidiennes, que ce soit vos habitudes alimentaires ou vos habitudes pour vous habiller ou vous maquiller. Le but est de faire d’abord des changements dans vos repas, pour augmenter la quantité d’aliments de source végétale et réduire les quantités de viande et de poisson.

Mais le risque, si vous supprimez définitivement les produits animaux du jour au lendemain, est de se décourager, surtout si vous êtes habituée aux bons morceaux de viande ou aux omelettes fraîchement préparées. Dans ce cas, vous risqueriez de baisser les bras rapidement.

Mon conseil pratique ?

Changez un repas par jour au départ, en prenant par exemple un déjeuner végan tous les jours, tout en conservant un petit déjeuner et un dîner classique. Vous changerez ensuite votre déjeuner la semaine suivante, puis votre dîner la semaine d’après.

Une autre technique essentielle est de ne pas supprimer vos produits d’origine animale sans trouver de substituts. Avant de vous lancer dans le changement, identifiez les produits qui pourront remplacer vos aliments afin de garder des repas consistants et variés.

Choisissez du lait végétal, comme du lait de soja ou d’amandes, à la place du lait classique. Tournez-vous aussi vers du tofu ou du seitan pour remplacer la viande, plutôt que de supprimer cette dernière et d’avoir une assiette seulement constituée de légumes et de féculents.

Deuxième erreur : ne pas connaître ses raisons pour devenir végan

 Pour devenir végan et adopter ce nouveau de style de vie, identifiez d’abord avec précision les raisons qui vous poussent à devenir végan.

Devenez-vous végan pour la protection animale ? Pour la protection de l’environnement ? Pour tous les bienfaits nutritionnels d’une alimentation végétale ? Comme pour tout projet dans la vie, connaître vos motivations et vos objectifs est essentiel pour rester motiver à long terme.

Troisième erreur : ne pas apprendre de nouvelles recettes de cuisine

 Pour devenir végan et le rester, il est essentiel d’essayer de nouveaux plats et de connaître de nouvelles saveurs. Car si vous ne savez pas préparer de belles recettes, que ce soit pour vous ou pour vos proches, il sera difficile de ne pas se laisser tenter par un joli morceau de viande !

La solution ? Laissez-vous tenter par de nouvelles recettes et sortez de votre zone de confort ☺Choisir d’être végan est un très beau défi, qui bouleversera votre quotidien. Et c’est précisément l’opportunité d’apprendre à faire de nouvelles recettes ou essayer des types d’aliments différents que vous ne connaissez pas encore et qui viennent du monde entier !

Vous pouvez par exemple tenter la recette du tofu mariné, qui est très simple : il suffit de faire griller un bloc de tofu à la poêle 3 à 5 minutes par face, en ajoutant un peu de sauce soja et des herbes durant la cuisson. Servi avec un peu de riz basmati et des légumes de saison, c’est une recette absolument délicieuse et riches en vitamines et nutriments.

Peu importe vos goûts et préférences, vous aurez toujours à votre disposition des plats et des assaisonnements qui vous plairont. Et les recettes véganes sont souvent hyper simples à préparer.

Faites une liste de 5 à 10 recettes véganes et lancez-vous. Et fixez-vous pour objectif d’en apprendre une nouvelle chaque semaine. Dans deux mois, vous les maîtriserez toutes parfaitement !

Quatrième erreur : ne pas en parler autour de soi

 En devenant végan, vous ne serez jamais seuls ! La communauté végane croît jour après jour en France, et devenir végan est un moyen d’élargir son cercle social et rencontrer de nouvelles personnes ayant les mêmes centres d’intérêt que vous.

Surtout, en partageant ce projet avec vos proches et vos amis, cela vous encouragera à « tenir le rythme » et ne pas vous laisser tenter par un retour à une alimentation plus traditionnelle. Tout projet est plus facile à mener lorsqu’on le partage avec son entourage.

Le jour où vous décidez de devenir végan, dites-le à vos parents, votre conjoint, vos frères et sœurs ainsi que vos amis proches. Et cela vous motivera davantage dans votre projet.

Être végan : 3 preuves que c’est bon pour votre corps et votre esprit

Les bienfaits nutritionnels

 Vous souhaitez être en bonne santé ? La meilleure décision que vous puissiez prendre est de diminuer voire arrêter les produits animaux au profit des végétaux.

La viande contient beaucoup de graisses saturées, ce qui est mauvais pour le système cardiovasculaire. Le lait contient du lactose, qui est difficile à digérer par la majorité des adultes qui n’ont plus de lactase, l’enzyme digestive qui permet de digérer les produits laitiers. Enfin, le poisson est aujourd’hui très contaminé au mercure, notamment les gros poissons, ce qui est toxique pour notre système nerveux.

Se tourner vers les produits d’origine végétale est un moyen de faire beaucoup de bien à son corps.
Devenir végan : découvrez quels sont les bienfaits du véganisme, et quels changements vous verrez si vous choisissez de devenir végan ?
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

En excluant les sucres raffinés, qui ne font pas partie de l’alimentation végane, vous avez une belle opportunité de favoriser les glucides à faible indice glycémique. Les aliments d’origine végétale contiennent beaucoup de glucides à faible indice glycémique, comme les aliments complets, le quinoa ou encore les légumineuses.

Ces derniers luttent contre le pic d’insuline, lié à la surconsommation d’aliments à indice glycémique élevé, et réduit la transformation des glucides en graisses au sein de l’organisme.

En outre, les aliments d’origine végétale contiennent beaucoup de fibres. Et cela est essentiel pour votre santé ! Les fibres ralentissent le passage des aliments dans l’estomac, ce qui vous permet une meilleure digestion. Ces fibres permettent aussi de donner un effet de satiété, ce qui retarde la faim et aide ainsi à perdre du poids plus facilement. Par ailleurs, la teneur en magnésium des végétaux est très intéressante.

Les fruits à coque ainsi que les graines, qui sont beaucoup consommés par les végans, sont particulièrement riches en magnésium, ce qui permet une meilleure assimilation du calcium. C’est également le cas du potassium. Beaucoup d’aliments végétaux sont riches en potassium, ce qui stimule vos reins et contribue à l’élimination des toxines alimentaires au sein de votre organisme. C’est le cas par exemple de plusieurs types de légumineuses, comme les lentilles.

Enfin, la teneur en vitamines des végétaux est très importante. Plusieurs aliments d’origine végétale sont notamment riches en vitamines C et en vitamine E. C’est le cas par exemple des graines ou des noix. Pour rappel, la vitamine C stimule votre système immunitaire et aide à lutter contre beaucoup de maladies de la vie quotidienne. La vitamine E est bénéfique pour plusieurs parties de votre corps : votre peau, vos yeux et votre cerveau.

Dans la pratique, les aliments végans riches en bienfaits à intégrer régulièrement à vos repas sont les fruits secs oléagineux, les graines, les légumineuses, ainsi que les fruits et légumes. En d’autres mots, privilégiez les aliments naturels et complets, et votre corps vous remerciera !

La question de la vie animale

 Vous aimez les animaux mais n’êtes pas d’accord avec les conditions dans lesquels beaucoup grandissent ? Ne pas manger de viande, ni de poisson, ni d’œufs, ni de produits laitiers est le meilleur moyen de soutenir la protection animale.

Devenir végan est une manière de soutenir la vie sur Terre, et de se sentir mieux dans votre peau. C’est en fait une cure bien-être. Car oui, le bonheur passe avant tout par l’entraide et le bien-être de notre prochain ☺

Les conditions d’élevage des animaux sont souvent très cruelles, notamment celles imposées aux animaux au sein de la grande industrie. L’association L214 parle beaucoup des conditions de vie des animaux au sein des abattoirs ou durant le transport vers ces derniers.

En devenant végan, vous permettez aux animaux de retrouver une vie plus paisible. En n’ayant que des aliments naturels d’origine végétale dans votre assiette, vous vous sentirez mieux avec vous-même.

La protection de l’environnement

 Vous vous sentez touchée par ce qui se passe sur Terre ? La planète est le lieu dans lequel nous vivons et l’endroit que vous laisserez à vos enfants et petits-enfants.

Le problème avec la production de viande, c’est qu’elle pollue l’air, l’eau et utilise beaucoup de terre. Concernant lair, 27 kilos de CO2 sont générés pour chaque kilo de bœuf, pour seulement 0.9 kilo pour un kilo de lentilles. L’une des causes principales du réchauffement climatique est l’agriculture et la production de viande.

De plus, nourrir les animaux demande beaucoup d’eau, alors que les aliments végétaux n’en consomment que très peu. Si l’on fait la comparaison entre un kilo de bœuf et un kilo de soja, un kilogramme de bœuf nécessite autour de 15 000 litres d’eau pour sa production, contre seulement 2 000 litres pour le soja.

Enfin, les industriels, pour répondre à la demande croissante de viande, exploitent systématiquement de nouvelles terres, notamment les espaces naturels comme la forêt. La principale conséquence en est la déforestation.


Devenir végan ne se fait pas du jour au lendemain. Si l'écologie et les animaux sont les premiers touchés, c'est finalement l'être humain qui risque d’en payer les conséquences, car la planète comme l’écosystème se dégradent.

Et vous, qu’est-ce qui vous retient de sauter le pas ?

Devenir végan : 3 bienfaits sur votre corps et votre esprit
4.3 (86.67%) 3 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.