Débuter la méditation : 3 conseils à suivre pour s’y tenir

Comment bien débuter la méditation ? Quels conseils suivre pour profiter de ses bienfaits ? Découvrez toutes les réponses à vos questions !

Vous voulez débuter la méditation ? Mais vous ne savez pas par où commencer ? Vous redoutez de vous tromper pendant la pratique ? Ou encore vous n’arrivez pas à calmer votre esprit agité ?

Dans cet article, vous apprendrez :

  • Pour quelle raison débuter la méditation  ?
  • Tout ce qu’il vous faut absolument savoir ;
  • Ainsi que 3 conseils aux débutant(e)s sur la méditation.

Débuter la méditation : pour quoi faire ?

Vous avez décidé de débuter la méditation, mais vous ne savez pas par où commencer. Que diriez-vous d’une brève présentation de cette pratique pour démarrer ?

La méditation est une pratique spirituelle ancestrale qui aide ses pratiquant(e)s à porter leur attention de manière consciente, volontaire, bienveillante et dépourvue de tout jugement à l’instant présent.

Les exercices de méditation permettent une meilleure gestion de ses émotions ainsi qu’une profonde connaissance de soi. Ce qui explique d’ailleurs son succès auprès de millions d’adeptes à travers le monde.

Méditer peut s’avérer intimidant au début, néanmoins, vous parviendrez rapidement à l’intégrer à votre routine bien-être grâce à ce guide.
Alors, débuter la méditation ça vous tente ?

Comment bien débuter la méditation ? Quels conseils suivre pour profiter de ses bienfaits ? Découvrez toutes les réponses à vos questions !
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

 La méditation pour débutant(e) : une technologie de pointe

Comment une aussi vieille pratique peut-elle être considérée comme un remède, un calmant efficace aux maux du XXIe siècle ?

En effet, le stress et l’anxiété sont les plus grands fléaux de la société moderne et le fait de méditer réduit considérablement l’impact du mal-être sur la santé physique et mentale.

Dès lors, la méditation est une technologie de pointe pour l’esprit et le cœur dont les bienfaits ne sont plus à prouver. À ce propos, saviez-vous que votre cerveau est votre « bourreau » ?

Vous êtes votre propre source d’angoisse, dès lors que vous nourrissez vos peurs par les scénarios du pire que votre cerveau crée de toute pièce.

Voici comment votre esprit parvient à vous stresser :

  • Être préoccupé(e) par le passé et l’avenir ;
  • Résister à l’ordre des choses ainsi qu’aux changements ;
  • Ne pas accepter la douleur physique ou émotionnelle ;
  • S’attacher aux idées reçues et autres croyances limitantes ;
  • Être fataliste, pessimiste ou encore défaitiste.

Rassurez-vous, la méditation a le pouvoir de soulager votre souffrance, découvrez comment.

# Comment la méditation réduit le stress et apaise les angoisses

Méditer jour après jour favorise le bien-être des pratiquant(e)s, et ce par :

  • Le développement de la focalisation et de la concentration ;
  • La libération spontanée des pensées et des émotions ;
  • Ou encore, l’immersion totale à l’intérieur de votre être et de votre vécu.

Ainsi, débuter la méditation vous permettra de vous focaliser sur l’essentiel et de vous libérer de toutes les pensées parasites et les sentiments angoissants qui entravent votre bonheur.

Vous l’aurez compris, la prise de conscience est essentielle à cette pratique.

 Bien débuter la méditation : travaillez votre conscience

Pour débuter la méditation, il est recommandé de développer sa conscience ou son attention. La conscience est ce muscle mental qui vous soutient tout au long de votre voyage méditatif.

Pour y parvenir, pensez à :

  • Travailler la concentration : développez votre capacité à résister à toutes les distractions et à vous immerger totalement dans vos tâches. Certaines personnes ont une faculté innée de concentration, c’est peut-être votre cas, tandis que d’autres doivent la travailler. Ainsi la médiation permet d’apaiser votre conscience dissipée en la rendant unidirectionnelle plutôt que distraite et dispersée.
  • Vous ouvrir à la conscience réceptive : alors que la concentration dompte l’esprit, la conscience réceptive détend et repousse les frontières de la pensée, créant ainsi un espace intérieur plus vaste où vous pourrez vous évader.
  • Accéder à une meilleure vision intérieure par la contemplation : vous permet de vous libérer des modèles de pensée répétitifs et limités, en proposant des solutions à vos problèmes.

Débuter la méditation est le meilleur investissement sur soi qu’il vous est possible de faire. À ce propos, voici de bonnes raisons de commencer…

 Pourquoi débuter la méditation ? 8 raisons de vous y mettre

Vous cherchez des raisons pour débuter la méditation ? En voici 8 qui devraient vous convaincre de vous y mettre si ce n’est pas déjà fait :

# 1 – Prendre conscience du moment présent :

Ne plus vivre dans les regrets, l’attente ou la peur. Méditer vous permet de jouir de la beauté de l’immédiateté.

# 2 – Apprendre à connaître la personne que vous êtes vraiment :

Etablir une liste de vos valeurs, vous fixer des objectifs ou encore identifier vos besoins et vos désirs.

# 3 – Vivre en harmonie avec les autres et améliorer la qualité de vos relations :

Débuter la méditation vous permet de ne plus reporter vos peurs ou encore vos désirs sur autrui. Cela vous aidera à apaiser les tensions et réduire la pression exercée.

# 4 – Détendre le corps et l’esprit :

Vous êtes une femme débordée ou encore un homme dépassé ? Lorsque l’esprit est agité, le corps est soumis à un stress, ce qui le fragilise. L’esprit et le corps sont inséparables. En prenant soin de l’un via la méditation, l’autre suivra pour ainsi assurer un parfait équilibre entre les deux.

# 5 – Entrer dans la zone, dans un état de flux :

Le summum de la concentration est l’engagement, lorsque vous vous sentez totalement absorbé(e) par ce que vous faites et que rien ne peut vous perturber. Un moment où la productivité est à son maximum.

# 6 – Se sentir solidement ancré(e) et équilibré(e) :

Pallier l’insécurité grandissante causée par des circonstances extérieures.

#7 – Améliorer vos performances dans le travail, le sport ou les loisirs :

La méditation favorise la clarté de perception, la créativité ainsi que l’accomplissement de soi.

# 8 – Cultiver l’estime de soi, la gratitude et l’amour au quotidien :

La méditation permet une meilleure gestion des émotions et l’acceptation de son propre vécu sans jugements.

Votre cœur s’ouvre à vous-même ainsi qu’aux autres vous permettant alors de contempler le monde avec un regard neuf, plein de bienveillance.

Débuter la méditation vous permet de revenir à vous à travers les exercices de respiration. À force de pratiquer, vous comprenez que, quel que soit l’endroit, vous êtes toujours chez vous, du moment que vous êtes connecté(e) à vous-même.

À ce sujet, n’hésitez pas à vous inscrire à la formation web offerte “8 étapes pour créer la vie qui vous ressemble” et faire ainsi un pas vers la connaissance de vous-même.

 Débuter la méditation : quelles sont vos motivations ?

Il est difficile d’instaurer une nouvelle routine et de s’y tenir si vous ne savez pas pour quoi vous le faites. Généralement, les bienfaits que procure une pratique ne suffisent pas à vous convaincre, c’est pourquoi il est important que vous trouviez quelles sont vos motivations.

Pour vous aider dans ce travail d’introspection, voici des questions auxquelles il vous faudra répondre :

  • Qu’est-ce qui vous a conduit à débuter la méditation ?
  • Qu’espérez-vous atteindre par cette pratique ?
  • Que pensez-vous apprendre de la méditation ?
  • De quoi avez-vous envie ? Être moins stressé(e) ? Plus apaisé(e) ?
  • Désirez-vous être plus heureux(se) ? Mieux vous accepter ?
  • Êtes-vous en quête de réponses à des questions existentielles ?

L’essentiel est que vos motivations soient honnêtes et authentiques. N’allez surtout pas prétendre à une motivation qui est fausse.

Comment bien débuter la méditation ? Quels conseils suivre pour profiter de ses bienfaits ? Découvrez toutes les réponses à vos questions !
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Débuter la méditation : ce que vous devez absolument savoir

Débuter la méditation est souvent accompagné d’interrogations, de doutes quant à la bonne manière de faire, ainsi que de quelques erreurs. Rassurez-vous, c’est tout à fait normal.

 Vos questions les plus récurrentes sur la méditation

Il est temps de répondre à une sélection des questions les plus récurrentes sur la méditation.

# Emploi du temps chargé, comment trouver le temps de méditer ?

Une fois que vous aurez saisi les bases de la méditation (après avoir lu cet article), vous pourrez consacrer 5 à 10 minutes par jour à cette pratique. Privilégiez le matin dès le réveil pour profiter pleinement des bienfaits de la méditation.

# Pas assez souple pour croiser les jambes, quelle position adopter ?

Si vous n’arrivez pas à adopter la posture traditionnelle, notez qu’il vous est possible de débuter la méditation et la pratiquer en étant assis(e) sur une chaise, allongé(e), debout ou encore en marchant. Vous pouvez également méditer en pratiquant le tai-chi.

# Que faire contre l’agitation ou la gêne lorsque vous essayez de méditer ?

La méditation agit comme un miroir qui reflète votre propre image. Il est donc normal que vous ressentiez de la gêne ou de l’agitation à l’heure de méditer.

N’essayez pas de contrôler vos pensées à tout prix. Si vous vous sentez égaré(e), tentez de vous focaliser sur votre souffle ou encore sur un mantra.

# Comment savoir si vous méditez correctement ?

Cette question reflète le côté perfectionniste qui est en vous.

La bonne nouvelle est qu’il est impossible de se tromper dans la méditation. Les expériences que vous pourrez rencontrer lorsque vous débutez la méditation (gêne, agitation, émotion profonde, etc.) ne signifient pas que vous êtes dans l’erreur.

Au contraire, elles constituent la matière première de vos méditations. Pensez donc à lâcher prise et partez à la découverte de vous-même.

# Que faire contre l’envie de dormir pendant la méditation ?

Tout comme l’agitation, la somnolence est l’un des obstacles les plus courants lorsqu’il s’agit de méditation. Si vous ressentez l’envie de dormir, essayez d’explorer ce sentiment et de déterminer sa nature. Est-ce le poids de la pesanteur mentale ou encore une fatigue physique ?

Dans ce cas, il serait peut-être plus judicieux d’aller faire une petite sieste au lieu de débuter la méditation. En revanche, si vous désirez poursuivre la méditation, tentez de garder une posture droite pour vous donner un peu de tonus.

À ce propos, découvrez dans la partie suivante la liste des obstacles que vous devrez surpasser lorsque vous débuterez la méditation.

  Débuter la méditation : 12 obstacles à surmonter

Les débuts de la médiation sont souvent marqués par quelques obstacles tels que :

  • L’ennui et la somnolence ;
  • La peur et le doute ;
  • L’agitation et la tergiversation ;
  • L’hypervigilance et le jugement de soi ;
  • L’attachement et le désir ;
  • L’orgueil et l’évitement.

L’assiduité et la persévérance sont la clé d’une méditation apaisante et relaxante. À chaque fois que vous faites face à ces obstacles, essayez de les gérer au mieux grâce à la respiration ainsi qu’à la pleine conscience.

3 conseils aux débutant(e)s sur la méditation

Inutile de s’exiler dans un monastère au fin fond de l’Himalaya pour profiter des bienfaits de la méditation. Voici 3 conseils à suivre pour débuter la méditation en tout temps et en tout lieu.

 Débuter la méditation pour en finir avec l’esprit du novice

Comme pour tout autre activité ou projet, il suffit de commencer. Grâce à une pratique quotidienne, la méditation n’aura plus aucun secret pour vous.

Vous découvrirez plusieurs types de méditation ainsi que différentes techniques vous permettant d’atteindre votre objectif. Pour commencer, ne vous souciez de rien sauf de méditer régulièrement et en pleine conscience. Le reste viendra.

 Relaxer son corps et apaiser son esprit pour débuter la méditation

Avez-vous déjà essayé de vous détendre intentionnellement ? Voici 5 astuces pour relaxer votre corps et apaiser votre esprit, faites preuve d’imagination :

  • La douche relaxante : imaginez-vous sous une douche chaude, l’eau qui tombe tout le long de votre corps et qui emporte avec elle toute la négativité qui vous habite.
  • Un endroit visible : visualisez-vous dans un lieu sûr et tranquille, essentiellement dans la nature. Pensez à explorer cet endroit de tous vos sens et notez la tranquillité et la sérénité qui y règnent.
  • Prenez conscience de votre corps : de la tête jusqu’aux orteils, analysez chaque parcelle de votre corps. Tentez de localiser les zones de tension ou de gêne, accordez-vous un automassage pour apporter du soulagement et de la douceur.
  • Les réponses relaxantes : choisissez un mot ou une phrase qui a un profond sens personnel et spirituel et répétez-le (ou la) jusqu’à ce que vous vous sentiez détendu(e).

 Créer une routine sacrée pour débuter la méditation

Dans une tenue confortable qui ne vous serre pas et ne vous gratte pas, choisissez un endroit calme chez vous pour y installer un coin spécial pour débuter la méditation.

Il est recommandé de toujours méditer au même endroit, car il y a :

  • Moins de distractions ;
  • De bonnes vibrations ;
  • Des souvenirs apaisants.

Il est aussi important d’instaurer une routine propice au bien-être :

  • Boire une tisane chaude ;
  • Allumer une bougie ou un diffuseur d’huiles essentielles ;
  • Pratiquer des exercices de respiration ;
  • Faire des étirements, etc.

Pour débuter la méditation, choisissez bien votre coin :

  • Hors les pièces principales de votre maison ou appartement ;
  • Loin de ce qui peut vous rappeler le travail ou les autres sources de stress ;
  • A l’écart du bruit et de tout mouvement.

Vivez l’expérience à fond en installant une atmosphère relaxante avec des lumières tamisées.


Débuter la méditation est désormais accessible à toutes et tous ! Méditez jour après jour et remarquez les changements qui s’opèrent en vous et dans votre vie.

Avez-vous déjà médité ? Pensez-vous que la méditation peut vous aider à aller mieux ? Quel type de méditation souhaiteriez-vous pratiquer ? Dites-le en commentaire.

1 Comment

  1. Bonjour, merci beaucoup pour cet article pleins de conseils. Pour ma part, je pratique la méditation guidée. Cela me permet de réussir à me concentrer sur les paroles d’une personne et donc, d’en finir avec mes pensées perturbantes.

    Et oui, la méditation m’aide vraiment à aller mieux, j’en suis persuadé !
    Gabriel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.