Crise de la quarantaine : la réussir en 4 étapes

Vous pensez que la crise de la quarantaine est une épreuve à surmonter ? Un monstre à éviter ? Et si c’était une des plus belles opportunités de votre vie ?

Vous redoutez la crise de la quarantaine et le lot de chamboulements qu’elle entraîne ?

Et si, au lieu d’essayer de combattre la crise de milieu de vie, vous l’accueilliez et la considériez comme l’une des plus belles opportunités de votre vie ? Cette crise a peut-être beaucoup à vous apporter pour devenir la personne dont vous rêvez, celle que vous êtes vraiment au plus profond de vous-même.

Dans cet article, vous apprendrez :

  • A reconnaître une crise de la quarantaine ou de milieu de vie ;
  • Comment elle se passe chez les hommes et les femmes ;
  • Les 4 facteurs de risques d’une crise aggravée ;
  • Comment y réagir ;
  • Comment aider quelqu’un qui traverse une crise de la quarantaine ;
  • Et 6 conseils pour sauver votre couple pendant cette période délicate !

Toute épreuve peut devenir une opportunité pour peu que vous disposiez des bons outils. Découvrez-les dans cet article…

La crise de la quarantaine ou de milieu de vie : pourquoi et quand la traverse-t-on ?

Appelée également crise du milieu de vie, la crise de la quarantaine n’est pas un passage obligé. Comme les chamboulements de l’adolescence ou de la matrescence (période de « naissance » de la mère), passer le cap de la quarantaine peut se faire de façon plus ou moins agitée.

Concrètement, que se passe-t-il à ce moment particulier de la vie ? La barre des 40 ans franchie, la nostalgie du passé peut faire des étincelles en rencontrant les angoisses pour le futur.

Vous regardez par-dessus votre épaule et voyez ce que vous avez accompli, le temps qui passe. Vos réussites, vos échecs. Puis votre regard se porte sur le futur, avec inquiétude. Et là, alors que vous êtes au carrefour de votre vie, vous vous dites :

  • « Et maintenant ? »
  • « Que vais-je faire du reste de ma vie ? »
  • « Est-ce vraiment cette vie que je souhaite vivre pour les 40 prochaines années ? »
Vous pensez que la crise de la quarantaine est une épreuve à surmonter ? Un monstre à éviter ? Et si c’était une des plus belles opportunités de votre vie ?
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Vivez-vous une crise de la quarantaine ?

Vous pensez vivre une crise de la quarantaine ? Ce petit test va vous aider à y voir plus clair !

  • Le décalage entre la vie dont vous rêvez et celle que vous avez est grand ?
  • L’écart entre la personne que vous rêvez d’être et celle que vous avez le sentiment d’être vous tiraille constamment ?
  • Et ces décalages, que vous avez tolérés jusqu’ici, vous semblent à présent intolérables ?

En plus de ce sentiment de décalage et d’urgence de changement, vous vous reconnaissez dans ces traits :

  • Irritabilité ;
  • Fatigue ;
  • Changement d’humeur ;
  • Anxiété ;
  • Angoisse ;
  • Ennui ;
  • Déprime ;
  • Changements de comportements et habitudes…

Si vous vous reconnaissez dans ce rapide test, c’est que vous êtes alors probablement en train de vivre une crise de la quarantaine. Comme toutes crises, comme toutes émotions, le but de ces sensations désagréables est d’émettre un signal. Un voyant lumineux sur votre tableau de bord intérieur. Quelque chose ne va pas. C’est un choc électrique pour vous faire réagir.

Vous pensez que la crise de la quarantaine est une épreuve à surmonter ? Un monstre à éviter ? Et si c’était une des plus belles opportunités de votre vie ?
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

A quoi ressemble une crise de la quarantaine ?

Vu de l’extérieur, la crise de la quarantaine donne parfois l’impression que la personne a « pété un plomb », « déraillé » tout d’un coup, sans raison. Certaines personnes réagissent en effet de façon spectaculaire :

  • Changement radical de vie ;
  • De carrière ;
  • Ou de situation familiale…
  • D’autres rentrent dans les clichés véhiculés par les films, s’achètent une moto ou écrivent un livre…

Mais quelle serait la bonne manière de réagir à ce voyant lumineux qu’est la crise de la quarantaine ? Comment tirer profit de ce choc intérieur pour donner un sens à sa vie ?

Vous le découvrirez plus bas… Avant cela, pensez-vous être une personne à risque de faire une grosse crise de la quarantaine ? Pensez-vous que les hommes et les femmes vivent cette crise de milieu de vie de la même façon ?

Sommes-nous tous égaux face à la crise de la quarantaine ?

La crise de la quarantaine n’est pas un passage obligé. Elle n’apparaît pas chez tout le monde, et se vit de façon unique par chaque personne, en variant en durée et en intensité. Même l’âge de son apparition peut varier au point de « dépasser » de la quarantaine : la période pour cette crise de milieu de vie se situe entre 35 et 50 ans !

 Les femmes et les hommes font-ils la même crise de la quarantaine ?

Est-ce que les hommes et les femmes vivent la crise de la quarantaine de la même façon ? La principale différence se situe au niveau des facteurs déclencheurs ou aggravant. Pour les hommes, il s’agit surtout de facteurs liés à :

  • Leur vie professionnelle : tensions, licenciement, approche de la retraite…
  • Ou encore leur état de santé.

Alors que, chez les femmes, on retrouve les motifs d’ordre familiaux, relationnels ou spirituels. Et la crise de la quarantaine au féminin se déroule en même temps que deux autres phénomènes, rendant ce moment de vie encore plus particulier.

 Deux particularités de la crise de la quarantaine chez les femmes

Deux autres phénomènes viennent se jouer au moment de la crise de la quarantaine chez les femmes, superposant des couches de vécus, de transformations et changements qui peuvent déstabiliser.

# Les élans de féminisme

Souvent, dans beaucoup de sociétés encore, ce sont les femmes qui font passer le bien-être de leur famille avant le leur. Leur carrière passe après, leurs loisirs et leur développement personnel aussi… Arrivées à la moitié de leur vie, il n’est pas rare que certaines femmes se sentent des affinités plus fortes avec les mouvements féministes et partagent leurs revendications d’émancipation et d’égalité. Un retour sur soi, ou plutôt un retour vers soi : « Et moi dans tout ça ? ».

On retrouve derrière cette question l’élan et l’envie de ne plus être qu’une mère, qu’une épouse… mais aussi, tout simplement, une femme.

# La ménopause

La fin de la période de fertilité chez la femme peut également marquer un virage important. La ménopause apparaît comme un rappel, un marqueur du temps qui passe. Pour certaines femmes, la perte de la fertilité est aussi associée, dans leurs représentations inconscientes, à une perte de féminité. Ce qui peut renforce le sentiment de mal-être induit dans le cadre de la crise de la quarantaine.

Vous pensez que la crise de la quarantaine est une épreuve à surmonter ? Un monstre à éviter ? Et si c’était une des plus belles opportunités de votre vie ?
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

4 facteurs aggravants de la crise de la quarantaine

Il existe certains facteurs pouvant accentuer le phénomène de la crise de la quarantaine : des facteurs aggravants. En reconnaissez-vous certains chez vous ?

  • Êtes-vous insatisfait(e) de la vie que vous vivez actuellement : elle ne correspond pas à celle dont vous rêviez ?
  • Est-ce que vous ne vous sentez pas aligné(e) avec vous-même ?
  • Avez-vous des regrets et des remords concernant des erreurs passées et des projets non réalisés ?
  • Traversez-vous des épreuves déstabilisantes ?

Pour ce dernier point, l’épreuve déstabilisante peut survenir dans n’importe quel domaine de la vie :

  • Sur le plan professionnel : changement de carrière, perte d’emploi
  • Familial : la mort d’un parent ou d’un proche, le départ de la maison de vos enfants
  • Conjugal : soucis dans votre couple
  • Ou encore physique : vous êtes malade, sentez votre corps vieillir

Si vous avez répondu oui à au moins 3 de ces questions, il est possible que votre crise de la quarantaine soit importante. Ce n’est pas un hasard si vous êtes en train de lire cet article. Vous trouverez ici des conseils pour traverser cette période particulière de la vie et en sortir indemne, voire mieux, grandi(e) !

La signification profonde de la crise de la quarantaine

Est-ce que la crise de la quarantaine est une étape difficile ?
Oui.
Est-elle pour autant néfaste ? Faudrait-il l’éviter ?
Non !

Changez de lunettes et ne voyez plus cette crise comme une épreuve, mais comme une opportunité. Une opportunité pour apprendre à, enfin, mieux vous connaitre.

  • Connaitre vos goûts ;
  • Découvrir vos besoins ;
  • Identifier vos rêves ;
  • Comprendre quelles sont vos valeurs ;
  • Projeter de réaliser les projets qui vous tiennent vraiment à cœur ;
  • Oser être vous, tout simplement.

Ne perdez pas de vue que plus l’intensité de la crise de la quarantaine est grande, plus cela signifie que vous étiez fortement déconnecté(e) de vous-même. La force de la crise est à la mesure de la distance à parcourir pour s’écouter et se retrouver.

Vous pensez que la crise de la quarantaine est une épreuve à surmonter ? Un monstre à éviter ? Et si c’était une des plus belles opportunités de votre vie ?
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Transformez positivement votre crise de la quarantaine en 4 étapes

Comment traverser la crise de la quarantaine pour déployer tout votre potentiel sur le plan de votre développement personnel ? Ces 4 étapes vont vous y aider.

 Choisir de faire de soi sa priorité

Pour prendre soin des autres, il faut d’abord prendre soin de soi. Et l’exemple de personne épanouie que vous êtes en train de devenir déteindra positivement sur votre entourage. Finalement, faire de soi sa priorité n’est pas si égoïste qu’il y parait au premier abord ! Au contraire, c’est un très bon point à travailler si vous êtes en pleine crise de la quarantaine !

 Partir à la connaissance de soi-même

Les questions que la crise de la quarantaine vous amènent à vous poser seront bénéfiques pour votre connaissance de soi, votre confiance en vous et votre épanouissement. C’est l’occasion de connaitre vos goûts et besoins, mais aussi vos forces et atouts. Un bilan de compétences peut être un bon point de départ, mais rien ne vaut une véritable introspection.

 Trouver ce qui est important

Qu’est-ce qui compte réellement pour vous ? Cette question vous amènera à une étape essentielle : vous remettre en question. Vous pensez que vous n’en avez pas besoin ? Détrompez-vous ? Chaque individu a besoin de faire une petite introspection de temps en temps, pour s’assurer que sa vie est toujours sur les bons rails ! Et c’est d’autant plus important si vous traversez une crise de la quarantaine !

 Envisager une reconversion professionnelle durant sa crise de la quarantaine

En prenant le recul nécessaire pour remettre votre vie en question, vous vous êtes peut-être lancé(e) sur le chemin de la reconversion professionnelle. L’envie d’avoir un travail dans lequel vous vous sentez à votre place, où vous pouvez faire une différence.

 Comment aider un proche à traverser sa crise de la quarantaine ?

Traverser cette phase délicate, c’est une chose. Voir un proche lutter en pleine tempête, c’en est une autre ! Car la crise de la quarantaine ne déstabilise pas uniquement la personne qui la vit : elle peut avoir un impact sur tout son entourage.

Ce dont votre proche a besoin, c’est d’un savant mélange de soutien et de lâcher-prise, de présence et d’espace personnel. Rappelez-vous que derrière la crise de la quarantaine s’exprime un besoin central : se retrouver. Le besoin de se recentrer, de se sentir aligné(e).

Cela veut dire, dans le cas des personnes qui se sont un peu ou beaucoup perdues en route, qu’il y aura du changement. Du changement dans leurs choix de vie pour arriver au résultat d’un plus grand bonheur. Restez calme, ancré(e) au monde et aligné(e) avec vos valeurs. Votre présence stable sera un repère dans la tempête que traverse votre proche.

Vous pensez que la crise de la quarantaine est une épreuve à surmonter ? Un monstre à éviter ? Et si c’était une des plus belles opportunités de votre vie ?
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

6 conseils pour sauver votre couple de la crise de la quarantaine

Vous et/ou votre conjoint(e) êtes en pleine crise de la quarantaine ? Voici 6 conseils pour traverser cette phase ensemble.

  • Montrez à votre partenaire que vous n’êtes pas en opposition avec lui/elle.
  • Focalisez-vous sur le présent plutôt que le passé, pour créer une nouvelle harmonie.
  • Pensez au futur plutôt qu’au passé et unissez-vous autour de nouveaux projets.
  • Retrouvez une racine commune, ce qui vous rassemble, les valeurs que vous partagez.
  • Cherchez à identifier le besoin derrière l’émotion. De quoi a besoin votre partenaire ?
  • Épanouissez-vous ! Montrez l’exemple !

La crise de la quarantaine n’est pas une montagne infranchissable ou un monstre effrayant. C’est un passage, une transition : vous évoluez d’un état à l’autre. Vous vous rapprochez ainsi de la personne que vous êtes au plus profond de vous-même. Vue sous cet angle, la crise de la quarantaine est une véritable aubaine, surtout pour celles et ceux qui ont vécu leur vie « en mode automatique ». Saisissez cette opportunité : c’est le moment du bilan et des remises en question pour réajuster le cap ! Si vous ne savez pas par quel bout commencer, profitez de la web-conférence « 8 étapes pour créer la vie qui vous ressemble » à laquelle vous pouvez vous inscrire gratuitement dès maintenant.

Et vous, avez-vous déjà vécu une crise de la quarantaine ? Ou êtes-vous en train d’en vivre une ? Comment l’avez-vous abordée ? Quels conseils comptez-vous mettre en pratique ?

1 Comment

  1. bonjour, en effet, arrivé autour de la quarantaine, on peut traverser des moments tumultueux. je suis de ton avis : je ne l’ai pas vu comme une crise mais comme une transition vers autre chose, une autre partie de sa vie. je suis également d’accord qu’hommes et femmes ne traversent pas ce passage de la même façon, les femmes vont peut être plus fréquemment se remettre en question, plus d’introspection. la remise en question professionnelle a été très importante pour moi : on sait ce qu’on a fait, on fait le bilan sur nos atouts, forces, compétences et ce qu’on a déjà accompli, finalement, on a déjà “prouvé” sa valeur, donc on a envie d’autre chose…
    Le livre Maintenant ou jamais !: La transition du milieu de la vie, de Christophe Fauré est très intéressant sur le sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.