Comment ne pas stresser avant une échéance importante : le guide de survie !

Comment ne pas stresser avant une échéance importante ? Parfois, à la vue d’un événement particulier, le stress peut grimper très vite ! Découvrez vite comment canaliser ce sentiment perturbateur et handicapant.

Comment ne pas stresser à la vue d’une échéance importante ? On aimerait toutes y parvenir ! Les examens de fin d’année, un entretien d’embauche, une compétition sportive à enjeux… Un événement important s’approche dans votre vie et avec elle, le stress monte.

Vous avez peur de perdre tous vos moyens et cette simple pensée vous paralyse. Voici mon guide pour ne pas stresser avant un événement important.

Un événement important : les raisons du stress

Qu’est-ce que le stress ?

C’est l’endocrinologue canadien Hans Selye, qui a développé les mécanismes biologiques du stress et lui a donné son nom. Il a nommé cela le « syndrome général d’adaptation » et a identifié et défini le « fight or flight response » : face à une situation, l’organisme monopolise ses ressources pour la dominer ou la fuir. Le biologiste français Henri Laborit a ensuite analysé ce qui se passe quand une personne ne peut ni gérer la situation, ni la fuir. Il a appelé cela « inhibition de l’action ».

En somme, le stress est une réaction réflexe de l’organisme devant une situation difficile qui demande une adaptation. Le stress peut être positif ou négatif.

Pourquoi stresse-t-on avant un événement important

 Le stress se compose de trois éléments :

  • L’agent du stress, ou source du stress : l’approche d’un événement important est l’agent du stress
  • La réaction de stress : les réactions physiques (le cœur qui bat plus fort, la montée d’adrénaline…) liées aux stress
  • L’attitude : l’intensité de la réaction au stress dépend du message envoyé par le cerveau aux glandes endocrines : c’est en fonction de ce message que vous le voyez comme plus ou moins dangereux, exigeant ou contraignant.
Limiter le stress lié un événement revient donc à limiter l’impact et l’importance de l’échéance qui s’approche. Voyons ensemble comment ne pas stresser lors des derniers jours qui précèdent l’événement.

J-7 avant l’événement

Plus qu’une semaine avant une échéance déterminante. Si vous vous demandez comment ne pas stresser et rester zen, voilà une liste des choses à mettre en place pour gérer la situation.

#1 Se préparer au mieux

Il est temps de vous préparer à réussir. Pour cela, que vous ayez ou non commencé votre préparation, je vous conseille de faire un point détaillé une semaine avant l’échéance.

  • Quelles sont vos forces ?
  • Quelles sont vos faiblesses ?
  • Vos forces sont-elles suffisantes pour vous en sortir ? Si oui, bossez vos forces, vous vous sentirez mieux en travaillant des choses que vous maîtrisez déjà. Si non, travaillez sur vos faiblesses. Cela vous permettra de vous mettre à niveau.

Cela vous paraîtra peut-être évident, mais pour limiter le stress, limiter la procrastination lors de votre préparation est essentiel. Plus vous repoussez, plus vous vous sentirez acculée et stressée. Assumez et prenez le courage d’affronter vos difficultés : c’est LA solution pour arrêter de stresser.

#2 Accepter de ne pas tout maîtriser

Il y a malheureusement un tas de choses qu’un candidat (à un examen, une compétition ou un entretien) ne maîtrise pas. Il faut accepter que votre réussite et surtout que votre échec ne dépend pas que de vous. L’humeur de l’examinateur, la notation, l’impression, la qualité (ou non) du candidat précédent ne dépendent pas de vous. Ne stressez pas pour ça. Concentrez-vous sur ce que vous maîtrisez : votre préparation.  Pour savoir comment ne pas stresser, c’est primordial !

#3 Se visualiser en train de réussir

 Se visualiser en train de passer avec succès une épreuve ou au moment de célébrer sa victoire est un bon moyen de relâcher le stress et de croire en soi. Découvrez trois exercices pratiques pour apprendre la visualisation positive.

#4 Se préparer logistiquement

J’appelle la « préparation logistique » tous ces petits éléments pratiques essentiels auxquels on ne pense pas forcément au moment de sa préparation. Pourtant, ils peuvent réellement pénaliser un événement et nous stresser.

Entre autres :

  • l’adresse de la salle
  • le trajet vers la salle
  • le moyen de transport
  • les papiers nécessaires

Vérifiez que tout est ok au moins une semaine avant votre échéance afin d’avoir le temps de gérer au cas où il y aurait un problème. N’hésitez pas à faire le chemin une fois avant pour vous aider à visualiser l’endroit et pour vous permettre d’estimer votre temps de trajet le jour J.

Comment ne pas stresser avant une échéance importante ? Parfois, à la vue d’un événement particulier, le stress peut grimper très vite ! Découvrez vite comment canaliser ce sentiment perturbateur et handicapant.
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

J-1 avant l’événement

Votre échéance est là. Une nuit vous sépare d’elle désormais, alors comment ne pas stresser ?? Voici les choses à faire la veille de votre événement pour limiter l’angoisse.

#1 Se préparer une ultime fois

Préparez-vous une dernière fois.

Deux solutions pour être au mieux à la veille d’un événement important :

  • Retravailler uniquement vos forces. Ainsi, vous vous sentirez en confiance et il n’y a rien de mieux pour neutraliser efficacement le stress.
  • Retravailler une liste de points que vous avez notés au cours de votre préparation

 

Pour limiter le stress au maximum, mon conseil serait d’éviter de vous confronter à quelque chose que vous ne maîtrisez pas du tout la veille de votre événement : cela risquerait de vous déconcentrer, de vous perturber, et ce n’est pas le moment !

#2 S’accorder du temps

Ne passez pas la veille de votre événement à le préparer. C’est la meilleure solution pour vous stresser. Répétez une liste de points essentiels et accordez-vous du temps.

Allez au cinéma, allez voir une amie, faites quelque chose qui vous plaît… Programmez-vous une sortie qui vous empêchera de gamberger.

#3 Ne rien changer

Dans la même idée, ne changez rien à vos rituels habituels. Ne décidez pas de vous coucher tôt pour être mieux reposée alors même que vous vous couchez toujours après minuit. Cela va changer votre rythme et je peux parier que vous n’allez pas réussir à vous endormir et que cela va vous stresser. Ne rien changer à votre routine habituelle est la meilleure solution anti-stress..

H-1 avant l’évènement

Le grand jour est arrivé. Votre événement commence et pour comprendre comment ne pas stresser, il y a 4 clés à mettre en place !

#1 Prévoir beaucoup d’avance

N’ajoutez pas à votre stress, une angoisse liée aux aléas des transports ! Dès lors, prévoyez de partir avec beaucoup d’avance, quitte à doubler le temps de trajet et à vous installer dans un café en attendant l’heure.

Si vous êtes une éternelle retardataire, demandez à quelqu’un de vous accompagner en voiture : cela vous forcera à respecter votre horaire.

#2 Apprendre à respirer

 Votre cœur commence à battre plus fort, vos mains tremblent, votre tête va exploser. C’est souvent quelques secondes avant le début d’une échéance importante que le stress est à son comble.

Pour vous calmer et ne pas stresser, découvrez la puissance de la respiration. En effet, la sophrologie est un outil absolument génial pour apprendre à maîtriser sa respiration mais aussi les battements de son cœur. Découvrez nos trois exercices de sophrologie pour apprendre à respirer et mieux gérer votre stress.

#3 Croire en soi

 Vous avez travaillé, vous êtes capable de réussir. Tout va bien se passer. Voilà ce que vous devez vous répéter en boucle. Croire en vous va vous permettre d’atténuer votre stress.

Avoir une importante estime de soi, c’est essentiel lorsqu’on veut savoir comment ne pas stresser !

#4 Faire au mieux

 Une fois l’événement lancé, que ce soit un examen, un entretien ou une compétition (ça marche aussi pour un dîner pro important ou un rendez-vous galant !), vous ne devez plus penser à rien sinon au défi qui vous est lancé. Faites de votre mieux, soyez fière de ce que vous proposez. La perfection n’est pas un objectif réaliste. Visez simplement votre perfection à vous et tout ira bien.


Un événement important approche dans votre vie ? Comment vous êtes-vous préparée ? Êtes-vous stressée ? Dites-moi tout dans les commentaires !

 

Comment ne pas stresser avant une échéance importante : le guide de survie !
Donnez votre avis sur cet article

2 Comments

  1. Bonjour Mylène,

    Je suis d’accord avec vous :). Aux personnes que j’accompagne dans leur recherche d’emploi, je conseille de se préparer encore, encore et encore !

    Car comme le dit Sarah Jaffers, psychologue américaine et auteur du livre « Tremblez mais osez », le simple fait d’agir fait disparaître la peur !

    C’est du 100% gagnant car non seulement on ne pense plus à ses peurs, mais en plus on s’entraîne, ce qui permet de maximiser nos chances.

  2. Merci pour ces conseils ! J’aime beaucoup celui sur la visualisation de la réussite. Je le trouve très motivant. Pour ma part, avant un événement ou une échéance stressante, je visualisation toutes les étapes de chaque participants. Ça me permet de faire une dernière vérification de ce que j’ai fait et de ce qu’il me reste à faire .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.