Comment bien se comprendre : les 4 étapes clés

Comment bien se comprendre : les 4 étapes clés

Se comprendre est-il aussi difficile que cela ? Tout dépend de votre perception.

En tout cas, une ouverture d’esprit et une auto-observation sont nécessaires pour vous aider à aller mieux. Si vous souhaitez vraiment comprendre les gens et vous faire comprendre, essayez avant tout de vous connaître.

Dans cet article, vous allez apprendre à :

  • Vous auto-observer
  • Évaluer vos forces et vos faiblesses en vous posant les bonnes questions
  • Vous accepter tel(le) que vous êtes
  • Et à comprendre votre conjoint(e) pour mieux communiquer en couple

S’auto-observer pour mieux se comprendre

Il vous est déjà arrivé de vous sentir incompris(e), comme si tout le monde vous tournait le dos ? Vous avez sans doute déjà vécu cette expérience, au moins une fois dans votre vie. C’est tellement frustrant que souvent vous ressentez un sentiment de mal-être, ou pire de désamour. Pourtant, le souci ne vient pas forcément des autres (enfin, pas toujours en tout cas).

Il se peut que votre comportement soit à l’origine de cette incompréhension. N’écartez pas cette possibilité. Pour en avoir le cœur net, il est important de se comprendre soi-même. Cela implique une auto-observation que vous seul(e) serez en mesure d’assurer.

Apprendre à s’auto-observer

Notez bien que l’auto-observation se fait progressivement. Elle demande de la patience, mais aussi de la persévérance. Pour y arriver, vous devez :

  • Porter une attention sur tout ce que vous faites : vos pensées, vos réactions et vos comportements. Cela signifie que vous allez observer votre vie, comme s’il s’agissait de celle d’une autre personne.
  • Identifier les contextes qui vous apportent de l’ombre.
  • Changer ce qui est néfaste dans votre vie, que ce soit sur le plan physique ou émotionnel.

L’auto-observation est un mécanisme de travail personnel. Cela ne signifie pas pour autant qu’il faut se juger ou se disqualifier pour pouvoir se comprendre. Vous devez plutôt comprendre les aspects de votre personnalité, notamment votre caractère, vos habitudes et vos concepts. Cela vous permettra de devenir la meilleure version de vous-même.

En gros, vous auto-observer va vous aider à savoir ce qui vous rend heureux(se), ce qui vous rend triste et ce qui vous met dans des accès de colère. D’autre part, vous devez aussi identifier vos forces et vos faiblesses pour savoir comment vous faire comprendre.

Se comprendre et se faire comprendre, quelle est la différence ? Si vous vous sentez perdu(e), cet article vous aidera à y voir plus clair.
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Identifiez vos défauts et vos qualités pour vous comprendre

Cela vous est-il déjà arrivé de ne pas vous comprendre ? De ne pas comprendre les décisions que vous prenez ? C’est parce que vous ne connaissez pas vos forces et vos faiblesses. En effet, lorsque vous avez une meilleure compréhension de vous-même, vous avez plus de facilité à cerner vos besoins. Être maître de votre vie, avoir un contrôle sur vos décisions, c’est le principal but de cette étape.

 Déterminez votre caractère selon la perception de votre entourage

Pour se comprendre, il faut d’abord connaître ses défauts et ses qualités. C’est le meilleur moyen de faire le bon choix. Lorsque vous partez à la découverte de votre être, vous devez commencer par vous interroger. En vous posant les bonnes questions, vous saurez quel genre de personne vous êtes réellement et comment les gens vous perçoivent.

Ainsi, vous devez cerner vos traits de caractère en vous basant sur ce que vos ami(e)s, votre famille et vos collègues pensent de vous. Est-ce qu’ils ont raison ? Est-ce que vous avez réellement un esprit étroit ou est-ce plutôt le contraire ? Est-ce que vous avez des tendances impulsives ?

Ce que votre entourage voit, vous ne le voyez pas forcément. Pourtant, ce feedback est essentiel pour avoir un avis plus tranché sur qui vous êtes. C’est une bonne façon de booster sa connaissance de soi.

 Faire une analyse de soi

Pour déterminer vos défauts et vos qualités, vous devez aussi faire un travail sur vous-même. L’idée est d’identifier les aspects qui vous paraissent les plus sombres et ceux qui vous rendent unique. Vous devez, pour cela, analyser vos comportements quotidiens, à savoir votre/vos :

  • Réactions (si vous êtes émotif(ve), rationnel(le) ou pondéré(e)) ;
  • Goûts et vos habitudes ;
  • Vision de la vie ;
  • Actions, etc.

Connaître ses défauts est un énorme pas vers la compréhension de soi. Cette étape vous apportera une certaine paix intérieure. Elle vous apprendra également à vivre en harmonie avec les autres. Une fois que vous aurez identifié vos forces et vos faiblesses, il ne vous restera plus qu’à vous accepter tel(le) que vous êtes.

 Pour vous comprendre, acceptez-vous tel(le) que vous êtes !

L’acceptation est l’ultime étape pour arriver à la compréhension de soi. C’est un état d’esprit qui permet de s’apprécier tel(le) que l’on est. Désormais, vous ne devez plus douter de vos compétences ni de vos qualités. Exploitez vos défauts de manière qu’ils ne soient plus néfastes pour vous.

Ne cherchez pas à plaire aux gens et à devenir ce que vous n’êtes pas. Certes, vous souhaitez devenir une meilleure personne. C’est d’ailleurs le but de l’auto-observation. Mais cela ne signifie pas que vous devez vivre dans la peau d’une autre personne. Vous risqueriez de passer à côté de votre vie.

Dites-vous bien que vous êtes unique en votre genre. Avec ou sans défauts, vous devez vous accepter tel(le) que vous êtes. Comment se comprendre et se faire comprendre des autres ? C’est simple, arrêtez de vous comparer aux autres et de vous sous-estimer ou de vous surestimer. Donnez le meilleur de vous-même et améliorez-vous chaque jour.

S’accepter tel(le) que l’on est, c’est accepter la réalité avec sincérité et sans se lamenter. Cela vous permet de devenir une meilleure personne et de vivre une vie qui vous ressemble. Sur le plan sentimental, cette acceptation est tout aussi importante pour comprendre son/sa conjoint(e) et se faire comprendre.

Se comprendre pour mieux communiquer avec son partenaire

Vous avez probablement déjà été confronté(e) à des problèmes conjugaux qui vous ont poussé(e) au désespoir. Souvent, le manque de compréhension est à l’origine de ces discordes. Se comprendre dans un couple est en effet important pour pouvoir communiquer. C’est la base d’une relation saine et honnête.

 Comment se faire comprendre par son/sa conjoint(e) ?

Si vous voulez savoir comment vous faire comprendre par votre conjoint(e), commencez par comprendre ce que vous voulez.

Qu’est-ce que vous attendez de votre couple et de votre conjoint(e) ? Quelles sont vos limites en termes de tolérance, d’amour et de pardon ? Lorsque vous aurez répondu à ces questions, il est important que vous en informiez votre partenaire. Au moins, il/elle saura à quel moment vous pourriez perdre patience.

Autrement dit, pour que vous soyez compris(e) par votre conjoint(e), il est important que vous soyez sincère avec lui/elle et que vous exprimiez vos désirs, vos besoins, mais aussi vos limites.

Se comprendre et se faire comprendre, quelle est la différence ? Si vous vous sentez perdu(e), cet article vous aidera à y voir plus clair.
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

 Comment se comprendre dans un couple ?

Comment se comprendre en couple ? C’est certainement la question que vous vous posez lorsque votre relation amoureuse va mal. En fait, il suffit de rester à l’écoute de son partenaire, en lui laissant la liberté de s’exprimer.

# Des différences homme/femme

Vous devez savoir que les hommes et les femmes ont une perception totalement différente de la relation amoureuse. Si vous pensez qu’en appelant sans cesse votre conjoint(e), vous lui témoignez votre amour, dites-vous qu’il peut très bien voir cette attitude comme un manque de confiance. Cela va le/la blesser plus qu’autre chose. Mais il se pourrait bien qu’il/elle ne vous le dise que lorsqu’une dispute éclatera.

Vous serez donc surpris(e) de sa réaction, car, au final, vous vous rendrez compte que vous ne connaissez pas votre conjoint(e) aussi bien que vous le pensiez. C’est pour éviter ce genre de problème que la communication est primordiale dans une relation. Or, sans compréhension, aucune communication ne peut être établie.

# Faciliter la communication pour mieux se comprendre en couple

Apprenez à identifier les comportements qui peuvent agacer votre conjoint(e) et essayez de le/la comprendre :

  • Reproches à longueur de journée ;
  • Crises de jalousie excessives ;
  • Mots blessants et violences verbales, etc.

Tous ces comportements constituent en général une source de dispute dans le couple et conduisent parfois à une rupture amoureuse. Mais en vous mettant dans la peau de votre conjoint(e) et en prenant sa place, vous arriverez à comprendre ce qu’il/elle ressent réellement. C’est en comprenant ses besoins que vous allez l’inciter à comprendre les vôtres.

En clair, vous devez repérer et écouter les besoins de votre conjoint(e) pour pouvoir le/la comprendre. Non seulement c’est une preuve d’amour, mais c’est aussi une marque de respect mutuel.

# BONUS : deux conseils pour mieux vous comprendre

Voici deux conseils pour vous aider à comprendre votre partenaire et à vous faire comprendre en retour :

  • Acceptez vos différences.
    Chaque être humain est unique. L’homme comme la femme a ses propres habitudes.
  • Acceptez ses défauts.
    Sacha Guitry a dit « aimer des défauts, c’est prendre leur défense ». Vous devez comprendre que votre partenaire n’est pas parfait(e), et que vous ne l’êtes pas non plus. Cela ne servira à rien de gommer ses défauts et de le/la façonner à votre image.

Mieux vous comprendre n’est pas si compliqué qu’il n’y parait… Pour peu que vous appreniez à réellement vous écouter !

Est-ce que vous parvenez à vous comprendre ? Savez-vous analyser vos défauts ? Parvenez-vous à comprendre votre conjoint(e) ? Répondez-nous par un commentaire. 

1 Comment

  1. J’ai appris à analyser mes défauts en effet et je dois avouer que c’est une qualité que tout le monde devrait avoir. Déjà, ça permet de mieux accepter la critique mais, surtout, cela permet de savoir ce qui est bon pour nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.