Chère Mamie, de Virginie Grimaldi

Roman épistolaire de Virginie Grimaldi, Chère mamie concentre les lettres écrites par l’autrice à sa mamie pendant plus d’un an. Une bouffée de bonheur !

Chère Mamie, de Virginie Grimaldi, est un roman épistolaire. Pendant un peu plus d’un an, il retrace la vie romancée de l’autrice par l’intermédiaire de lettres envoyées par cette dernière à sa grand-mère. Mignon et tendrement drôle, c’est un roman facile à lire sur la famille et les petits plaisirs – et les petites difficultés – de maman. 

Virginie Grimaldi, une autrice française célèbre

 Virginie Grimaldi est une romancière française née en 1977, dont les ouvrages sont souvent classés dans la littérature feel good et la chick lit. Connue par l’intermédiaire de son blog, ses trois premiers romans furent tous des best-sellers : Le premier jour du reste de ma vie (2015), Tu comprendras quand tu seras plus grande (2016), et Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie (2017). En 2018, elle se classe sixième dans le classement des 10 auteurs français ayant vendu le plus de livres sur le territoire national.

Chère Mamie, un texte à part dans l’œuvre de Virginie Grimaldi

 Seul recueil de l’autrice, Chère Mamie se présente comme un roman épistolaire, composé de cartes postales adressées à sa grand-mère. Chaque double page se compose de la manière suivante : une page consacrée à l’image Instagram et une page consacrée au contenu de la carte postale.

Deuxième spécificité de cet ouvrage : l’ensemble des bénéfices est reversé à l’association Cékedubonheur, qui organise des activités ludiques pour les enfants hospitalisés. Comme ses autres livres, il se classe dans la littérature feel good et familiale. Autobiographie ou autofiction : la distinction n’est pas très claire et il est difficile de savoir si le livre est inspiré de sa vie ou non.

Roman épistolaire de Virginie Grimaldi, Chère mamie concentre les lettres écrites par l’autrice à sa mamie pendant plus d’un an. Une bouffée de bonheur !
Vous aimez cet article, épinglez-le dans Pinterest pour le lire plus tard!

Chère Mamie, un roman mignon et tendrement drôle

Chère Mamie est un recueil épistolaire qui évoque des thématiques familiales et mignonnes.

L’intimité familiale

Le roman épistolaire est un type de récit très particulier où les ellipses – ces moments que l’on ne voit pas mais imagine – sont nombreuses et où on plonge dans l’intimité d’une relation étroite. Ici, Virginie Grimaldi nous donne à voir l’intimité qu’elle partage avec sa grand-mère dont on devine le sens de l’humour et le caractère au travers des lettres. Si vous aimez lire ces petites incartades dans l’intimité des familles, foncez découvrir ce livre : vous serez charmée !

Le quotidien

 Dans Chère Mamie, Virginie Grimaldi dépeint le quotidien. Le travail, le départ en vacances, les anniversaires, les bêtises des petits-enfants… Les quatre saisons et leurs moments marquants sont dévoilés : c’est cosy en hiver, pétillant en été. Le quotidien et les moments de vie sont mis en scène avec drôlerie sous la plume enjouée de l’autrice.

La mère imparfaite

 Au travers du quotidien de Virginie Grimaldi, il est très intéressant de voir comment une maman peut vivre son quotidien dans toute son imperfection. Un peu à l’arrache, en improvisation totale par moment et surtout, en constante auto-dérision, cette maman est fun à suivre et ses galères peuvent parler à toutes les femmes et les mamans. A l’image des autres ouvrages de Virginie Grimaldi, l’autrice rappelle à quel point il est important de ne pas se prendre la tête et de réussir à laisser couler, une belle preuve de lâcher-prise. Une jolie leçon de sang-froid et d’amour propre.

Mon avis

A la fin de cette lecture, je suis assez mitigée. Si j’ai trouvé ce roman mignon et agréable à lire, ce n’est pas une lecture qui m’a transformée : je ne me suis pas sentie proche de l’histoire et j’ai l’impression de ne pas avoir beaucoup retiré de ce livre. 

Une tenue à distance

 Dans un premier temps, j’ai eu du mal à m’attacher au personnage et à sa famille. Le format “roman épistolaire” fait qu’on n’entre jamais complètement dans la tête du personnage principal. On reste quelque peu à distance. Il est difficile de prendre la place de cette Chère mamie à qui Virginie Grimaldi s’adresse. Les jours se passent et les lettres se suivent sans qu’un réel attachement ne s’opère envers la petite famille. 

Un livre peu marquant

 Dans un deuxième temps, ce livre est une fenêtre sur un an de la vie de Virginie Grimaldi. L’histoire ne m’a pas particulièrement interpellée, ni ne m’a donnée envie d’enchaîner les pages… C’est un avis très personnel – et peut-être n’êtes-vous pas pareille – mais quand je lis un livre, même quand je lis un roman feel good, j’aime me sentir embarquée dans l’intrigue et apprendre des choses. J’aime pouvoir sortir de ma lecture et me dire “waow, ce livre m’a apporté ça, j’ai été touchée par ça…” 

Or, ce livre ne m’a pas vraiment donné cette sensation et je ressors de sa lecture comme je suis entrée à l’intérieur… Si vous recherchez des livres qui transforment, je ne peux que vous conseiller de vous tourner du côté des livres dont nous avons déjà parlé sur le blog ! Allez fouiller parmi les chroniques suivantes :

Et si vous êtes happée par cette envie de changement, vous pouvez également vous inscrire à la conférence gratuite que je tiens prochainement. J’y dévoile les changements à opérer pour une vie qui vous ressemble vraiment.


Au final, si je trouve que l’initiative de ce livre est belle – les gains sont reversés à l’association Cékedubonheur – je suis un peu déçue par son contenu. Oui, l’écriture de l’auteur est agréable, et les situations familiales dépeintes sont drôles à lire et nous arrachent un sourire. Mais si vous vous attendez à une lecture bouleversante, ce n’est peut-être pas l’ouvrage qu’il vous faut... 

Donnez votre avis sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.